« Tous les 3 jours, une femme meurt encore sous les coups de son conjoint »

Le 25 novembre, c’est depuis 1999 la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Dimanche, après avoir écouté pendant plus de 2 heures des femmes victimes de violences dans un foyer parisien, le Président de la République annonçait un « plan global » pour accélérer la lutte contre ce fléau dramatique. Catherine Coutelle avait quant à elle fait le point le vendredi 23 avec les fonctionnaires de police chargés d’accueillir les femmes qui portent plainte à Poitiers. A quelques jours du Comité interministériel qui, demain 30 novembre, précisera les mesures, elle a tenu à interroger mardi dans l’hémicycle la Ministre Najat Vallaud-Belkacem sur les actions envisagées, rappelant des chiffres qui font froid dans le dos. Aujourd’hui encore « tous les trois jours, en France, une femme meurt sous les coups de son conjoint ».


> Lire : Catherine Coutelle sur le terrain : le point avec les services de police

> Lire : Catherine Coutelle salue l’action de toutes celles et ceux qui agissent au quotidien

> Voir la question d’actualité à Najat Vallaud-Belkacem et la réponse de la Ministre

> Voir l’interview de Catherine Coutelle sur LCP

1 commentaire

  1. Bonjour Catherine,
    Depuis le 1ier Janvier nous avons une convention avec le procureur de Poitiers qui nous adresse tous les auteurs de violence conjugale (23 en un mois!) au Centre Médico Psychologique Espace Vienne dans le cadre des alternatives à l’incarcération. Il est trop tôt pour tirer des conclusions, mais je t’en reparlerai à l’occasion, si cela t’interresse, dans qql mois.
    Amicalement.
    Martine

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *