Soutien aux salariés des Fonderies

Hier, je rencontrais des représentants de l’ANDES (Association qui fédère les épiceries sociales) qui m’ont présenté un projet très intéressant pour lier aide sociale à travers les épiceries et agriculture locale.

Dans l’après-midi, je rejoignais Paris pour la Journée de refus de l’échec scolaire et j’intervenais à l’invitation de l’AFEV avant de rejoindre le meeting de Martine Aubry pour l’égalité femmes-hommes.

Ce matin, voyage retour pour rencontrer avec Alain Claeys, le président et le directeur de la MGEN Vienne afin d’évoquer la nouvelle taxe sur les mutuelles.

En sortant de la mairie, j’ai rencontré les manifestants des Fonderies du Poitou et j’ai ainsi eu l’occasion de leur témoigner de mon entier soutien contre le plan social présenté par leur direction. Ils pourraient perdre l’équivalent de 3 mois de salaires (en baisse de salaire) alors que leur groupe ne connait pas de difficulté économique, sur simple pression des donneurs d’ordre. Les conséquences pour ces ouvriers et leurs familles seront énormes. C’est tout à fait scandaleux et je souhaitais les encourager dans leur lutte que nous relayons au parlement et dans le débat qui débute pour 2012. Ce type de pratique ne devra plus être possible.

2 commentaires

  1. Si vous pouviez afficher l’adresse ou l’on peut donner notre soutien même minime aux ouvriers des fonderies serait utile pour ceux qui veulent les soutenir.Ce n’est qu’une suggestion mais qui serait utile à plusieurs personnes se demandant comment faire pour les aider même modestement .

    Répondre
  2. Marcel, vous pouvez soutenir les salariés des fonderies.
    Dons à l’ordre de :
    CSSFPAL (Comité de soutien aux salariés de la fonderie du Poitou Aluminium en Lutte)
    Comité d’entreprise FONDERIE DU POITOU ALUMINIUM
    Zone Industrielle de St USTRE
    86220 INGRANDES SUR VIENNE

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *