SE LOGER, UN PRIVILÈGE

Le droit au logement, dont l’état est le garant, est un droit fondamental reconnu à valeur constitutionnelle.

A ce titre, tout citoyen doit être assuré de bénéficier d’un logement décent correspondant à ses besoins, quels que soient ses revenus ou situation familiale.

Néanmoins, la théorie ne rejoint pas toujours la pratique en matière de droit opposable. Trop souvent, lors de mes permanences dans la circonscription, un grand nombre de personnes m’interpellent sur leurs difficultés à trouver un logement. Il est vrai qu’un français sur deux reconnaît avoir peur de se retrouver un jour à la rue.

A cette situation inacceptable, le gouvernement répond par une baisse record de 10,5 % du budget triennal consacré au logement des français.

Dans son programme présidentiel, Nicolas Sarkozy proclamait sa volonté de voir émerger une « France des Propriétaires » par le développement de crédits hypothécaires, sur la base « des subprimes » américains. Nous savons tous quelles conséquences ont eu les prêts à taux variables sur l’économie réelle.

Cette anecdote illustre bien la conception libérale du logement, simple marchandise comme les autres, livrée aux aléas du marché, que prône la droite depuis près de quarante ans.

Pourtant, quelques pistes sont facilement exploitables. Seule une politique volontariste favorisant la construction de nouveaux logements abordables et accessibles à tous, apporte la réponse à la crise du logement.

Je suis favorable à un « bouclier logement ».

Relancer la construction, relever les aides en faveur des ménages afin d’établir un « bouclier logement » qui garantira aux foyers modestes de ne pas dépenser plus de 25 % de leur budget pour se loger.

La crise du logement n’est pas une fatalité comme le laissent penser les échecs successifs de la droite, mais l’Etat doit s’engager dans une véritable politique publique sans se défausser sur les collectivités et les bailleurs sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *