Quel bilan !

Les chiffres parlent d’eux-même…

On parlait, en juillet 2007, d’un cadeau aux plus riches mais c’est en réalité le rétablissement des privilèges. Comme un commerçant fait une ristourne à ses bons clients, la droite a accordé de beaux cadeaux à ses électeurs les plus fidèles, les plus aisés de nos concitoyens.

Ainsi, un peu moins de 19 000 contribuables se sont vu attribuer, en moyenne, un joli chèque de 30 593 euro. Pis, quand on prend les 1000 restitutions les plus importantes, le chiffre monte à 337 241 euro. Mais, pour les dix plus gros gagnants de la loterie présidentielle, cette somme avoisine les 6 millions d’euro.

Au moment où nombre de nos concitoyens peinent à « boucler leur fins de mois », le bilan de cette loi illustre à la fois son caractère injuste et outrancier. Il est urgent de penser une réforme fiscale alliant performance et justice sociale.

1 commentaire

  1. J’ai trouvé un article dans Siné Hebdo qui nous prouve que la baisse de la TVA dans la restauration est un grand marché de dupes en sachant que c’est le client qui paie la TVA qui est répercutée sur sa facture et non le restaurateur. Mais voici la bonne nouvelle d’après cet article qui devrait réjouir les clients :
    depuis la baisse de la TVA de 19.6% à 5.5% pour les patrons de restaurants ,intervenue le 1er Juillet ,les prix ont été rabotés ,en moyenne ,de 13% dans les restos ,et de 0.7% dans les cafés ! Une économie impressionnante pour les consommateurs :cela représente un repas gratuit tous les 78 repas ,et une bière gratuite toutes les 144 bières .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *