Présence postale confortée dans le bourg de Smarves

laposte2
L’inauguration du bureau de poste de Smarves ce mercredi était l’aboutissement d’un long travail partenarial et s’inscrit dans différentes priorités, partagées par les acteurs locaux : aménagement des centre-bourgs, présence postale, accessibilité, commerce de proximité, etc. Représentée par deux de ses collaborateurs pour la cérémonie pendant qu’elle siégeait dans l’hémicycle, Catherine Coutelle a suivi ces dernières années nombre de projets de la commune.

Si plusieurs orateurs ont mené la controverse sur la classification rurale ou non de la commune de Smarves, il reste que cette dernière partage les préoccupations péri-urbaines de toutes les collectivités de la circonscription : organiser la vie du bourg (ou du quartier à Poitiers) et y maintenir une présence forte des services à la population et des commerces. C’est là une priorité pour la parlementaire dans son action locale aux côtés des élus.
A Smarves, le prochain chantier est déjà engagé : l’aménagement d’une boulangerie qui jouxtera le bureau de poste. Sur ce dossier, le concours de la réserve parlementaire souligne l’intérêt qu’y porte Catherine Coutelle.

La députée investie dans les projets locaux

Après avoir coupé le ruban tricolore de circonstance, au cours du récit qu’il proposait des trois ans d’effort pour obtenir cette réalisation, le maire de Smarves a signalé s’être appuyé sur une initiative de la députée. Quelques mois après les précédentes élections municipales, Catherine Coutelle avait en effet organisé une soirée de rencontre entre les maires et les responsables des différentes branches de l’activité de La Poste, soulignant la disponibilité de ces derniers pour accompagner les projets de territoire. Message reçu 5/5 par l’édile smarvois qui avait trouvé là l’opportunité d’échanges facilités avec le délégué régional du groupe, et ainsi pu obtenir gain de cause pour un aménagement concerté sur la place centrale.

Le bureau s’est donc déplacé de quelques mètres après que les projets de rénovation de l’ancien local ont été abandonnés, notamment au titre de la difficulté à le rendre accessible aux personnes souffrant de handicap. Avec le concours de la commune et l’attention particulière du propriétaire privé du bâtiment qui fait face à la mairie, les services de La Poste, à travers sa direction des bureaux (Vienne et Charente), ont ouvert aux habitants un lieu accueillant, équipé pour faciliter le passage des usagers et le travail des deux guichetiers ou du conseiller bancaire (qui tient là deux demi-journées de permanence).

Le bureau de Smarves est ouvert toute la semaine jusqu’au samedi midi (à l’exception des mardis et mercredis après-midi). Ouvert jusqu’à 18h le vendredi, le point local est fermé sur la pause méridienne et n’accueille le public que jusqu’à 17h les lundis ou jeudis. Un bémol donc dans la satisfaction générale : la députée ne manque pas de souligner régulièrement la nécessaire adaptation du service public pour concilier les problématiques temporelles et donc les horaires aux besoins réels des particuliers (dont les heures de travail ne permettent que rarement de se rendre en journée dans leur bureau de poste).

Tous les participants à la manifestation se sont cependant félicités de cette très belle réalisation. Quatre logements ont été aménagés aux étages supérieurs et le centre de Smarves poursuit donc sa transformation vers un lieu de vie organisé, croisement de trajectoires et d’usages pluriels.

Un distributeur non rentable

Le discours du maire ne pouvait oublier l’autre combat de la municipalité qui revendique depuis plusieurs années un DAB : Distributeur Automatique de Billets. Là encore, Catherine Coutelle avait relayé les demandes locales. Pour l’instant, La Banque Postale juge impossible financièrement l’installation de ce distributeur dont les coûts de fonctionnement et d’entretien seraient inadaptés au volume de tirage. La crainte serait également de fragiliser alors le bureau dans lequel 60% des opérations consistent précisément en des retraits d’argent. Au contraire, représentants de La Poste, élus municipaux et départementaux n’ont qu’un souhait après cette inauguration : faire la démonstration de la pertinence de cette opération qu’ils ont tant souhaitée.

1 commentaire

  1. BELLE REUSSITE…Satisfaction dpour la mise en service d’un nouveau bureau de Poste…Dommage ..une fois de plus;;QUE LES DECIDEURS ..de LA POSTE ..aient concocter des horaires d’ouverture atipiques…Qui ne correspondent pas du tout au besoin …des clients

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *