Premier tour des élections régionales : voter, et voter pour Alain Rousset, Jean-François Macaire et leur équipe

COMMUNIQUE

___

CATHERINE COUTELLE
Députée de la Vienne,
Présidente de la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale

 

Premier tour des élections régionales : voter, et voter pour Alain Rousset, Jean-François Macaire et leur équipe

Dès le premier tour des élections régionales, j’appelle avant tout à voter, quelles que soient ses convictions.

Voter, c’est aussi ne pas laisser progresser l’extrême droite à qui profite toujours l’abstention. L’extrême droite c’est l’exploitation de la peur, le mensonge, l’incompétence et la remise en cause d’acquis auxquels nous sommes toutes et tous très attaché-e-s. Il faut bien avoir en tête la portée de son bulletin au moment du vote : voter par réflexe contestataire ou par rejet, c’est quand même voter pour un programme. Et celui du FN fait froid dans le dos quand il ne désole pas par son indigence.

Le FN, c’est la démagogie. La droite, quant à elle menée par l’adjointe au maire de Bordeaux, veut un business plan pour la région. Mais les habitant-e-s n’ont que faire d’une gestion d’entreprise à la CAC40 et d’une baisse du fonctionnement, ce qui veut dire faire moins pour les lycées, diminuer les TER, ou encore réduire voire supprimer les aides à l’emploi, à la culture, aux clubs sportifs, aux associations. Ce que nous voulons, ce sont des services publics de qualité garants de l’intérêt général, attentifs aux particularités de chaque territoire, accessibles en proximité.

Tout ne se vaut pas. Voter pour Alain Rousset, pour Jean-François Macaire et pour leur équipe d’élu-e-s de proximité dans la Vienne, c’est faire un choix qui permet à la future grande Région Poitou-Charentes – Limousin – Aquitaine de continuer à soutenir les habitant-e-s concrètement, au quotidien, en particulier ceux qui en ont le plus besoin.

Avec Ségolène Royal et Jean-Francois Macaire, depuis onze ans, la « politique par la preuve » a porté ses fruits. Voter au premier tour pour les équipes du PS et du PRG, dans une perspective d’unité de la gauche au second tour, c’est faire le choix que cette politique sera poursuivie. C’est ce vote-là qui garantira au Poitou-Charentes de conserver des services publics et des agents régionaux près de chez soi, quand la droite et l’extrême-droite ne rêvent que de supprimer des fonctionnaires par pure idéologie. Dimanche, il faut voter. Et voter Rousset, Macaire et leur équipe pour que chacun-e soit bien protégé-e.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *