Pacte législatif – Fondation Nicolas Hulot

Je n’ai pas signé un texte de soutien à Nicolas Hulot, j’ai signé le pacte législatif qu’il a proposé.
Si j’ai accepté de signer ce pacte, c’est sans doute parce qu’il est un moyen de démontrer mon attachement aux questions environnementales. Je ne veux pas minimiser ce texte, je crois qu’il engage ses signataires. Nous sommes plusieurs sur la circonscription à l’avoir signé, je ne peux que me réjouir d’une certaine prise de conscience collective qui s’exprime aujourd’hui.
Mais je sais qu’une signature n’est rien. Que l’urgence est aux actes. En cela, je pense que les engagements pris à travers ce pacte sont trop timides. Qu’il faut faire de l’avenir de la planète une priorité. Le développement durable, la luttre contre le réchauffement de la planète, les évolutions énergétiques doivent être des questions permanentes. Elles sont posées aux entreprises, aux décideurs, aux collectivités et à chacun de nous, citoyens, au quotidien.

Tout au long de mon mandat, à travers toute action, proposition, je serai liée par cet engagement.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *