« On dit que l’esclavage a disparu de la civilisation européenne. C’est une erreur… »

« On dit que l’esclavage a disparu de la civilisation européenne. C’est une erreur. Il existe toujours. Mais il ne pèse plus que sur la femme, et il s’appelle prostitution » L’auteur de cette puissante déclaration ? Victor Hugo… en 1862. Cent cinquante ans plus tard, le Lobby européen des femmes, la fondation Scelles et le mouvement du Nid ont lancé mardi l’Appel de Bruxelles depuis la capitale belge à l’occasion d’une convention sur les bilans et perspectives de dix années de politiques sur la prostitution en Europe.

Catherine Coutelle était mardi 4 décembre à Bruxelles pour la Conférence organisée au Parlement européen par le Lobby européen des femmes sur le thème « 10 ans de politiques sur la prostitution : résultats des options suédoise et néerlandaise, et perspectives ». Chercheurs, militants, élus, membres de gouvernements, député-e-s de différents pays: la convention aura permis de diversifier les approches, de comparer à l’échelle européenne les politiques mises en œuvres en matière de prostitution (abolition en Suède, réglementarisme aux Pays-Bas) et de débattre des perspectives à l’échelle de l’Union.

A l’issue de cette rencontre, le lobby européen des femmes, la fondation Scelles et le mouvement du Nid ont lancé l’appel de Bruxelles ‘Ensemble pour une Europe libérée de la prostitution’. Son propos : dénoncer la violence, l’exploitation et l’atteinte à la dignité des personnes que constitue la prostitution conformément à la Convention des Nations Unies du 2 décembre 1949 et ratifiée par 17 Etats membres de l’Union européenne (dont la France en 1960). Cette convention affirme dans son préambule que « la prostitution et le mal qui l’accompagne, à savoir la traite des êtres humains, sont incompatibles avec la dignité et la valeur de la personne humaine ».

 

> Lire l’Appel de Bruxelles du 4 décembre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *