OGM, la nécessaire réflexion

J’ai reçu de nombreux appels à signature à propos des OGM et si je ne me suis pas encore prononcée, c’est que je souhaitais approfondir ma réflexion et ma propre connaissance du projet. Au terme de cette réflexion, et ayant écouté longuement des scientifiques et notamment un chercheur spécialiste de biologie génétique de l’INRA, j’approuve totalement, et je rejoins la décision de l’AFSA.

Le risque de dissémination de la nature est trop grand pour poursuivre les essais en plein champ sur ce maïs Monsanto …Le risque économique du monopole Monsanto est également considérable.

Cependant, je n’emploie pas un raisonnement idéologique à priori en souhaitant que la recherche continue en milieu contrôlé, car la France ne peut rester en retard sur ces travaux. Sur d’autres végétaux, les arbres en particulier, des travaux intéressants sont en cours.

Pour l’agriculture, je m’inquiète en revanche de la toute récente décision prise d’autoriser l’utilisation d’un nouvel insecticide, qui, après expérience, (pour l’interdiction des régent et gaucho) risque de porter un coup fatal aux abeilles.

2 commentaires

  1. "la décision de l’AFSA" … il s’agit plutôt de la Haute autorité provisoire sur les OGM

    "Le risque de dissémination de la nature est trop grand pour poursuivre les essais en plein champ sur ce maïs Monsanto …" … nous n’en sommes plus aux essais mais à la mise en culture à but commercial

    il faut réviser… amicalement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *