Obstruction ? ou débat démocratique ?

En France, pas à l’autre bout du monde, en France, un pouvoir présidentiel, après s’en être pris à l’audiovisuel public, entend désormais faire taire l’opposition. Ce mépris de l’exercice démocratique est défendu face à la soi-disante obstruction dont feraient preuve les parlementaires de gauche.

Mais notre droit d’amendement, c’est votre voix d’opposition. Notre droit d’amendement, c’est la garantie que le Parlement ne devienne pas la chambre d’enregistrement des désiderata d’un président tout puissant. <

Le droit d’amendement, c’est notre affaire à tous.

1 commentaire

  1. Il est normal que mr sARKOSY ne désire plus de débat démocratique Mr René Dosière député PS et spécialiste du budget de l’Elysée nous l’explique de façon claire .D’ailleurs il le traite de "député fainéant" .
    sARKOSY n’a en tout parlé que moins d’1 HEURE dans l’hémicycle pendant 12 années ou il a été député mais il a été payé à temps plein .Durant ces années il n’a participé a aucun débat parlementaire ,"n’a déposé aucun amendement"et " sa présence à l’assemblée se résume à 10 interventions brèves" .C’est ce que l’on appelle travailler moins pour gagner plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *