Loi travail : des améliorations à confirmer et renforcer lors des débats parlementaires

COMMUNIQUE

Catherine Coutelle
Députée de la Vienne,
Présidente de la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale

 

Loi travail : des améliorations à confirmer et renforcer lors des débats parlementaires

En ce jour de cinquième manifestation, je tiens à rappeler ma position sur le projet de loi El Khomri, dont le contenu a fait l’objet de fortes évolutions, pas toujours connues.

Sa première version n’était pas satisfaisante : aussi nous avons immédiatement commencé à y travailler sur mon initiative au sein de la Délégation aux droits des femmes (DDF) que je préside à l’Assemblée nationale. Mon rôle spécifique en tant que députée-présidente de la DDF c’est d’améliorer, au fil des textes de loi examinés, la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes : or les femmes représentent plus de 48% des quelque 25 millions de salariés en France et sont surreprésentées (80%) dans les emplois à temps partiels, parmi les plus précaires. Je me suis donc attelée à améliorer le texte sur ce plan, une position constante depuis la présentation initiale du projet de loi.

Les auditions de la DDF à l’Assemblée nous ont permis d’entendre notamment les représentant-e-s de toutes les organisations de salarié-e-s représentatives. Pour celles qui font partie de l’intersyndicale, la CGT s’est exprimée par la voix de Sophie Binet, membre de la direction confédérale de la Centrale. FO avait également été conviée.

Ma porte a toujours été ouverte, mais je n’ai reçu aucune sollicitation officielle de  l’intersyndicale locale. Je reste à la disposition de celles et ceux qui souhaitent faire le point sur les avancées déjà obtenues par les député-e-s au stade du travail en Commission des Affaires sociales, et sur celles auxquelles les parlementaires socialistes, moi comprise, travaillent encore pour l’examen du projet de loi en première lecture, qui débutera mardi prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *