Livre blanc de la défense : un « nouveau modèle » d’armée

livre_blanc_defense

Comment articuler d’une part ambition pour la défense et la sécurité nationales et d’autre part nécessité d’un redressement des comptes publics ? Telle était la question à laquelle le nouveau Livre blanc pour la défense devait répondre. C’est chose faite : le point sur les grandes lignes présentées par le Président de la République, chef des armées, le lundi 29 avril.

Contrairement au précédent Livre blanc qui avait été élaboré en 2008, et dont les ambitions affichées avaient été abandonnées dès 2010, un cap crédible est désormais fixé pour la Défense nationale, comme l’avait souhaité le Président de la république en juillet dernier. Trois impératifs ont trouvé une réponse combinée, expliquait François Hollande lundi : « donner une visibilité pour les 15 ans qui viennent, permettre à l’industrie d’anticiper les volumes de commandes et d’orienter ses recherches , et concilier l’équilibre des comptes publics – qui est également un élément de souveraineté – avec la nécessité de préserver l’indépendance de nos décisions ».

Budget stabilisé jusqu’en 2025

Le Livre blanc part d’une analyse actualisée de l’état des risques et des menaces, d’une définition claire et hiérarchisée des priorités stratégiques et des types d’engagement qui peuvent en découler. Avec un budget de 179,2 milliards d’euros sur la durée de la prochaine loi de programmation militaire (2014-2019) puis de 364 milliards sur la période 2014-2025, le Livre blanc propose que les dépenses de défense de la France soient stabilisées en valeur (euro 2013) au cours des prochaines années. La France conservera ainsi le budget militaire le plus ambitieux de l’Union Européenne avec celui du Royaume-Uni. Le « nouveau modèle d’armée » défini par le Livre blanc permettra d’assurer la protection du territoire et des Français-e-s, de préserver les deux composantes de la dissuasion et, en matière d’intervention, d’assumer pleinement les ambitions et les engagements internationaux de la France en garantissant l’autonomie stratégique et la capacité à conduire des opérations avec ses partenaires.

250 000 personnels de défense en 2020

Les personnels de défense représenteront à l’horizon 2020 plus de 250 000 personnes, après une diminution d’effectifs de 24 000 postes. La France conservera une force de réaction immédiate de 2300 hommes, et ses armées pourront être engagées simultanément dans des opérations de gestion de crise sur 2 ou 3 théâtres distincts, à hauteur de 6000 à 7000 hommes, ou dans une opération de coercition majeure à hauteur de 15 000 hommes, avec les composantes maritimes, aériennes et les moyens de commandement et de soutien appropriés. La sécurité nationale est aussi pleinement prise en compte, avec le renforcement des moyens du renseignement, un important effort en faveur de la cyberdéfense, et une attention particulière portée à l’articulation des capacités civiles et militaires en cas de crise grave, notamment pour la protection des outre-mers.

Conforter l’Europe de la Défense et préserver l’industrie

Le Livre blanc conforte aussi le projet européen de la France, qui mettra pleinement à profit son retour dans le commandement intégré de l’OTAN et poursuivra la mobilisation de ses partenaires pour construire l’Europe de la défense. Enfin, les choix du Livre blanc préservent les capacités et les perspectives de notre industrie de défense, avec un effort particulier de recherche et développement. Cette industrie (4000 entreprises, 165 000 emplois), de haute valeur ajoutée, est à la fois un élément du dynamisme de notre économie et de notre capacité d’innovation, et une composante essentielle de notre autonomie stratégique.

Les orientations définies par le Livre blanc devront maintenant être déclinées dans la loi de programmation militaire pour 2014-2019, qui sera présentée au Parlement d’ici la fin du mois de juillet en vue de son adoption avant la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *