Le Président vous parle …

40 ans après les « événements » de mai 68, une des revendications essentielles de l’époque : la liberté des ondes hors du contrôle du gouvernement, redevient d’actualité.

La longue grève de l’ORTF pour se défaire de la tutelle étatique est restée dans les annales.

Ce qui n’empêche pas le Président Sarkozy de prétendre à la nomination du grand patron des chaînes publiques.

Une réforme bâclée, des moyens matériels non assurés, des propositions floues … et un contrôle de l’Etat par le biais des nominations….

Voilà la conception de la liberté d’expression du leadeur des ultra-libéraux.

1 commentaire

  1. Madame la députée,

    Mes excuses pour ce commentaire sans rapport avec l’article, pour lequel je suis d’ailleurs totalement d’accord avec vous.

    Le bureau national du PS a décidé de voter à l’unanimité contre la réforme de révision constitutionnelle portée par le président Sarkozy, ce dont je me félicite.

    Considérant que lors du congrès de Versailles qui doit se réunir dans une dizaine de jours le vote se fera à la majorité des 3/5 des présents, je voudrais savoir si vous serez présente lors de ce vote capital, qui m’inquiète particulièrement…

    Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *