Le Haut Conseil à l’Egalité et le Défenseur des droits prônent la PMA pour toutes les femmes

Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) publiait ce mercredi 1er juillet son Avis portant contribution au débat sur la procréation médicalement assistée (PMA). Dans cet Avis adopté à une très large majorité de ses membres, parmi lesquels Catherine Coutelle, le HCE recommande d’étendre l’accès à la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Cette position, c’est aussi également celle du Défenseur des droits, comme l’a déclaré Jacques Toubon lors de son audition, hier mercredi 1er juillet, face aux sénateurs-trices.

Les deux institutions soulignent l’incohérence de la législation actuelle : la France est en effet le seul pays européen ayant légalisé le « mariage pour tous » sans autoriser la PMA aux couples de femmes. Des milliers de femmes continuent donc à faire face aux risques sanitaires importants liés à la clandestinité de leurs démarches, et supportent des coûts très importants pour réaliser une PMA à l’étranger. Après la naissance, une autre bataille commence, cette fois au tribunal, pour obtenir la reconnaissance de la filiation entre la mère non-biologique et l’enfant. La légitimité de l’homoparentalité a pourtant été reconnue par l’ouverture du mariage et de l’adoption, en 2013, pour les couples de même sexe : elle ne devrait plus avoir à être prouvée devant les tribunaux. L’ouverture de la PMA à toutes les femmes permettrait de franchir un nouveau pas important pour l’égalité des droits entre toutes et tous.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *