Le droit de ficher dans le secret

En théorie (et en droit), les pouvoirs du Parlement ont été renforcés par la réforme constitutionnelle de 2008 et une fois encore, le gouvernement trahit ses engagements.

Cette semaine, le Ministre de l’Intérieur a fait retirer une proposition de loi qui visait à améliorer l’encadrement des fichiers policiers suite au scandale d’ « Edvige ». Cette proposition avait été adoptée à l’unanimité par la Commission des Lois. Le Ministère de l’Intérieur décide par décret – au lendemain des incidents de Poitiers – de créer deux fichiers.

Le Gouvernement continue dans sa volonté de donner sans contrôle tout pouvoir policier pour ficher et mettre en relation les fichiers – les députés représentant l’Assemblée à la CNIL sont UMP et ont approuvé… seuls 3 UMP se sont abstenus.

La CNIL a constaté en 2008 83% d’erreurs dans les fichiers policiers en 3 ans. Le nombre de fichiers a augmenté de 70%.

L’Etat UMP s’enfonce dans sa logique sécuritaire et policière au détriment de nos libertés fondamentales.

1 commentaire

  1. On grappille petit à petit nos libertés en faisant de nous un peuple de soumis .Mais le plus triste dans tout cela c’est que ce gouvernement umpiste ne maitrise pas la vraie sécurité pour lequel il s’était engagé par la sainte parole de l’actuel président de la République . Il vaut mieux contrôler les personnes qui ont de l’influence et qui peuvent penser et agir auprès de nos différents concitoyens . Mais sommes nous vraiment libre quand on sait qu’à chaque dossier dans le public comme dans le privé vous êtes systématiquement fiché et que l’on peut faire des croisements. Banques ,impots, sécurité sociale ,assurances ,pôle emploi, téléphones portable,GPS ,caméras dans les magasins sont les contrôleurs de nos vie et notre façon de vivre .Maintenant la mode de ce gouvernement est même de nous contrôler par le biais de caméras dans la rue disposant ainsi de notre droit de circuler en toute liberté .Mais avons nous vu des caméras descendre et arrêter un malfrat .Ne serait ce pas plutôt pour diminuer les effectifs de police qui eux patrouille dans les rue et peuvent eux arrêter les délinquants . Pouvons nous parler de liberté et la vivre ou simplement en rêver dans un futur proche…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *