Le 8 mars, c’est toute l’année

Commencée avec la Convention égalité 2013 organisée par la Ministre des droits des femmes, la journée du 7 mars s’est poursuivie avec la soirée « le 8 mars c’est toute l’année! », ouverte sur un discours du Président de la République. Catherine Coutelle y était présente, mobilisée parmi un millier de personnes engagées pour les droits des femmes. A la tribune, membres du gouvernement, d’associations, sportifs, chercheures, artistes ou encore haut-fonctionnaires se sont succédés pour insister sur la nécessité que le 8 mars, ce soit « toute l’année ».

2013_03_07_8marstoutelannee_2_643

Depuis le 6 mai dernier et avec le changement de majorité à l’Assemblée nationale, l’égalité femmes – hommes est devenu une priorité politique. Pour autant, il faut se méfier de l’illusion de l’égalité qui masque parfois des discriminations encore criantes ; et tout autant de la fatalité face aux injustices, car nous pouvons et nous devons agir et continuer sans relâche à agir pour l’égalité. Une mobilisation constante que le Président de la République a rappelée avec force lors de son discours d’ouverture (lire le discours)

365 actions pour l’égalité

C’est pourquoi, lors de la Convention, deux outils de sensibilisation ont été lancés, afin de mobiliser les citoyens et citoyennes pour l’égalité :

  • un film qui sera diffusé à de nombreuses reprises lors des prochaines semaines (voir le film) ;
  • et un calendrier de 365 événements pour faire avancer les droits des femmes, permettant que le 8 mars ce soit toute l’année.

Catherine Coutelle participe à ce calendrier de l’égalité femmes – hommes, avec le lancement d’un groupe d’étude de l’Assemblée nationale. Intitulé « Genre et droits des femmes à l’international », il sera officiellement présenté le 26 juin. Lancement voulu à cette date pour commémorer la Charte des Nations Unies du 26 juin 1945, qui reconnaît le principe de l’égalité entre les femmes et les hommes, et énonce que le respect effectif des droits de l’Homme pour tous et toutes suppose l’absence de discrimination notamment à raison du sexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *