La Preille, un équipement modèle

Catherine Coutelle avait posé la première pierre de la salle socio-éducative de la Communauté de Communes du Pays Vouglaisien, sur la commune de Montreuil-Bonnin. Ce sont ses collaborateurs qui la représentaient hier pour l’inauguration de cette structure au financement de laquelle la députée a participé au moyen de la réserve parlementaire.

la_preille2

Les premières réunions de travail datent de 2006, les élus en charge des politiques enfance-jeunesse sur la communauté de communes du Vouglaisien étaient heureux d’inaugurer cet équipement qu’ils ont porté au fil des années et dont la réussite fut unanimement saluée.
L’implantation avait été choisie dans la Vallée de la Boivre, signe du dynamisme démographique de cette zone proche de Poitiers. Le site de La Preille est équidistant des communes de Lavausseau, Benassay, La-Chapelle-Montreuil et Montreuil-Bonnin, et non loin de Latillé.

De 0 à 14 ans

Ouverte depuis janvier, la salle socio-éducative gérée par une association (le CAP) accueille en ALSH (accueil de loisirs sans hébergement) plus d’une centaine d’enfants de 4 à 12 ans, les mercredis et vacances scolaires. Elle abrite aussi un service d’accueil des pré-adolescents (12-14 ans) et offre un lieu plus adapté que ne l’était la salle des fêtes pour l’accueil de la petite enfance à travers le Relais d’Assistantes Maternelles et le Lieu d’Accueil Enfants Parents Itinérants (RAMI et LAEPI). L’engagement des associations locales et notamment du centre socio-culturel « La Case » participera au développement de l’offre éducative et péri-scolaire.

Une réalisation durable

Le travail architectural et énergétique est également à saluer. Rien n’a été laissé au hasard pour réussir l’esthétique, la fonctionnalité et la performance énergétique du bâtiment conçu en structure bois sous son bardage de châtaignier et sa toiture végétalisée. Les panneaux solaires et la chaufferie bois alimentent chauffage et eau chaude. L’orientation de chaque pièce à été réfléchie dans ce cadre verdoyant, sur un terrain de trois hectares que les enfants se sont déjà approprié.

la_preille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *