La pauvreté toujours plus féminine

Après avoir pris connaissance la semaine dernière du rapport annuel du Secours Catholique, qui faisait écho à ce que je constate chaque jour dans la Vienne et que les associations caritatives locales nous font savoir, après avoir eu confirmation également de la part croissante des femmes dans cette précarité (désormais 57% des visites au Secours Catholique), j’ai souhaité interroger le gouvernement sur les mesures qu’il entend prendre pour la justice sociale et pour que, notamment, la précarité des emplois ne fabrique plus autant de familles précaires…

 

Merci Monsieur le Président.
Ma question s’adresse au Premier Ministre.
J’y associe mon collègue Vincent Burroni.

 

« 10 ans de pauvreté en France » : le titre du rapport annuel du Secours Catholique résonne comme un constat terrifiant …
Résultat de la crise et surtout des politiques menées depuis 2002, la pauvreté a atteint un million de personnes supplémentaires en 10 ans.

13% de Français vivent avec moins de 950 euros par mois et 2 millions avec moins de 640€ !

Cette pauvreté se conjugue surtout au féminin !

Femmes seules, isolées, avec de petites retraites ou encore femmes jeunes, sans formation, qui restent plus longtemps au chômage, touchées par la précarité de l’emploi, mal rémunérées…
Et 200.000 enfants vivent avec leur mère seule, dans des familles qui peinent à tout payer (loyer, énergie, etc… ces factures qui augmentent fortement) et finissent par devoir choisir entre chauffage et nourriture…

CDD, temps partiels, contrats aidés, horaires décalés, incompatibles avec ceux des enfants,… notre société a multiplié les « travailleuses pauvres ».
C’est 1 sur 6 dans les emplois de service.
C’est 1 sur 5 dans l’hôtellerie et la restauration (quelle que soit la TVA d’ailleurs !).

Les témoignages sont nombreux et durs :
« C’est un nouvel esclavage, on a honte, on ne le dit pas, on renonce aux loisirs pour les enfants »
« Je n’ai pas osé avouer à mes profs que je n’avais pas d’abonnement Internet à la maison »
« Je n’ai que 30 ans et la dureté de la vie, je me la prends en pleine gueule »

Toutes ces personnes ne comprennent pas les piaillements des pigeons ni les manifestations de ceux qui ont déjà beaucoup…

Monsieur le Premier Ministre, nous héritons d’une situation catastrophique.
Votre gouvernement souhaite agir fortement contre la précarité, vous nous l’avez dit ici dès juillet.

Que doit-on attendre de la conférence de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, des 10 et 11 décembre ?
Les partenaires sociaux s’empareront-ils de la question de la qualité de l’emploi ?

Plus de 8 millions de personnes, dont une large majorité de femmes désormais, comptent particulièrement sur notre détermination pour que l’on n’entende plus parler de travailleurs pauvres !

 

La vidéo de ma question et la réponse de Mme Marie-Arlette Carlotti, Ministre Déléguée chargée de la Lutte contre les exclusions :



France : 10 ans de pauvreté… toujours plus… par ccoutelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *