La facture s’alourdit à nouveau – Communiqué de presse

Catherine Coutelle réagit à l’annonce d’une nouvelle augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité.

 


Le gouvernement a annoncé hier une hausse de 2 % des tarifs régulés de l’électricité pour les particuliers et de 5 % pour le gaz. L’augmentation du prix du gaz, de l’électricité et des produits pétroliers pose de nombreuses difficultés à tous les Français, et notamment aux plus modestes, et va peser sur le pouvoir d’achat de la rentrée. L’urgence est grande pour certaines catégories de familles et de professionnels pour qui, le chauffage et l’essence constituent un poste de dépense important, mais aussi pour tous les autres Français qui n’ont parfois pas d’autre choix que d’aller au travail en voiture, et qui doivent faire face à l’augmentation des prix de l’énergie.

Conscients de ces enjeux, les députés socialistes, ont déposé une proposition de loi pour le « soutien du pouvoir d’achat des ménages face à la hausse des prix du pétrole et modes de transport alternatifs ».  Nous l’avons inscrite à l’ordre du jour dans notre séance d’initiative parlementaire du 29 novembre 2007. Elle proposait notamment de taxer les profits pétroliers, d’instaurer un chèque transport pour tous les salariés.

Malheureusement, la majorité a refusé de passer à l’examen des articles de ce texte et a donc sciemment pris la responsabilité de rejeter nos propositions qui auraient eu un impact certain et immédiat pour le pouvoir d’achat des Français.

2 commentaires

  1. J’ai trouvé un article signé Marion Wattiaux dans le Marianne 590 du 9 au 15/08 2008qui me semble intéressant de vous transmettre par le biais de ce blog.

    Quand EDF spécule sur les prix

    Le PDG d’EDF ,pierre Gardonneix ,a demandé au ministre de l’économie une hausse des tarifs en France << égale à l’inflation>>. Cela correspondrait à une hausse des tarifs de 3% qui ferait rentrer environ 900 millions d’€ dans les caisses d’EDF. Pour l’heure le gouvernement veut s’en tenir à 2%.
    Pierre Gadonneix justifie sa demande par la hausse des prix des matières premières . Il oublie de dire que la hausse lui profite par ailleurs. Sa filiale de <<trading>> ,basée à Londres , dont l’objet est de spéculer sur la valeur de l’énergie en Europe ,a presque MUTIPLIE par 2 son chiffre d’affaires ,soit près de 1/2 milliard d’€ sur 1 an .
    Pour les ménages ,il faudrait ajouter cette hausse de l’électricité à celle du GAZ,elle aussi en souffrance à Bercy

    Répondre
  2. L’indice des prix à la consommation s’appuie sur un "panel" représetatif de notre consommation et se décompose en 12 fonctions de cosommation.
    IPC 2007 source INSEE
    produits alimentaires et boissons non alcoolisées + 15%
    Habillement et chaussures +5.2%
    Boissons alccoolisées et tabac +3.3%
    LOGEMENT,EAU,GAZ ,ELECTRICITE et autres combustibles +13.7%
    Ameublement,équipement ménager,
    entretien courant de la maison +6%
    Transport +16.5%
    SANTE +10%
    communications + 3%
    Loisirs et culture +9.1%
    Education +0.2%
    Hôtellerie ,cafés,restauration +6.6%
    Autres bienset services +11.4%

    Les seules choses qui n’augmentent pas ce sont les salaires et les retraites. Mais à qui profitent les augmentations ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *