L’ombre du général

L’ombre du général de Gaulle s’invite dans le débat présidentiel. Qui est le plus gaulliste dans l’acception historique et morale ?
J.M. Jeannenay, plusieurs fois ministre d’état du général de Gaulle et qui retrouve dans la candidature de Ségolène Royal le respect de l’Etat, de la France, le sens des responsabilité, appelle à voter pour elle ou Nicolas Sarkozy qui se rendant solitaire mais avec la presse à Colombay pour rassurer ceux de son camp visiblement effrayés par les clins d’œil aux nostalgiques de l’Algérie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *