Janvier

Anticipé dès la fin de l’automne, l’emploi du temps d’une députée en janvier ne ressemble à aucun autre mois. Plongée dans la vie particulière de la permanence parlementaire en ce début d’année.

Chaque jour, la factrice dépose plusieurs dizaines de cartes de vœux. Il faut répondre. Par la voie électronique en général. Depuis plusieurs années de mandat, Catherine Coutelle l’assume d’ailleurs totalement : ses vœux se limitent à un encart sur la lettre « Maintenant » et des échanges de mels. Pas question de remplir plusieurs milliers d’enveloppes, l’exigence d’impact environnemental mesuré ne permet pas cette dépense.

 

Emploi du temps casse-tête

Bien davantage, l’élue préfère les contacts directs avec les habitants de la circonscription pour adresser plus fortement et sincèrement ses vœux pour 2013. Alors, il faut organiser l’agenda sur le territoire.

Tandis que la session parlementaire a repris et que Catherine Coutelle a regagné Paris dès les premiers jours de l’année, les cérémonies de vœux se multiplient localement. L’arbitrage n’est pas chose facile : 38 communes, 4 communautés de communes, plusieurs institutions (justice, chambres consulaires, armée…), établissements publics (université, hôpital, EHPADs…) ou associations (quartiers, etc) organisent chacun leur manifestation. Très souvent aussi, ces rendez-vous se superposent aux mêmes heures. Parfois représentée par des élus locaux, la députée souhaite répondre au plus grand nombre de ces invitations qui sont autant d’occasions d’échanger avec la population et les acteurs locaux (élus, présidents d’associations, représentants d’organismes publics ou para-publics, chefs d’entreprises, etc.).

En multipliant les kilomètres en soirée et le week-end, Catherine Coutelle prend note de l’actualité de chaque territoire, des projets en attente, des difficultés de chacune et chacun. Ces rencontres permettent de discuter des sujets de préoccupation, des attentes, et sont indispensables au rôle de législateur. C’est enrichie de ces témoignages du terrain qu’elle siège au Parlement pour adopter les futures dispositions légales ou faire les choix budgétaires qui répondront aux besoins de développement et de justice sociale. Interlocutrice incontournable sur la circonscription, elle peut aussi, grâce aux vœux communaux, s’associer aux initiatives locales, faire avancer les dossiers avec le credo que seule l’union des forces sur un même territoire assure l’avenir de celui-ci.

Accessible toute l’année

Janvier, c’est encore les galettes citoyennes organisées par le Parti Socialiste en direction de ses sympathisants, c’est très rapidement de nombreux rendez-vous nationaux, les bilans d’activité et la mise en route des nouveaux chantiers. Après le mois de décembre marqué par l’examen du budget de la nation, l’activité ne manque pas ces jours-ci. La députée et son équipe s’organisent en fonction de cette charge saisonnière, avec en tête toujours le même objectif : rendre l’action politique accessible, lisible et juste.

 

Voeux 2013 à Nouaillé-Maupertuis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *