INSUPPORTABLE !

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes ce jeudi 25 novembre, rappelons quelques chiffres :

– Tous les 2 jours et demi, une femme meurt sous les coups de son conjoint. 90% des cas de maltraitance conjugale restent pourtant inconnus de la justice.

– Entre 25 000 et 50 000 viols sont commis chaque année en France.(90% de femmes).

– On estime qu’il y aurait en France entre 15 000 et 30 000 prostituées dont 95% ont un proxénète. 80% des prostitués sur le sol français seraient étrangères.

C’est insupportable !

Mon engagement personnel et mon mandat parlementaire me permettent de dénoncer ce fléau français et mondial et de chercher des solutions qui doivent être rapidement efficaces.

Au sein de la délégation aux droits des femmes à l’Assemblée, ou plus tard au sein de la « Mission d’évaluation de la politique de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes. », nous avons beaucoup travaillé et abouti à la loi « renforçant la prévention et la répression des violences au sein du couple ou commises contre les mineurs » (promulguée en juillet dernier).

Mais, malgré les promesses de ce texte adopté à l’unanimité, les moyens manquent encore pour garantir son efficacité.
Les décrets d’application ont été publiés il y a seulement quelques semaines.
La prochaine loi de finances devra permettre que les objectifs soient atteints rapidement.
Surtout, c’est du côté de la Justice que les moyens consacrés seront déterminants pour endiguer ces violences (formation des personnels, etc).
Plusieurs associations formeront prochainement un « comité de vigilance » pour le suivi de cette loi. J’y adhèrerai et je serai particulièrement attentive à ce que l’urgence et l’ampleur de ce phénomène trouvent des réponses rapides et à la hauteur de l’enjeu.
Lors de l’examen de la proposition de loi, nous, députés socialistes, avions souligné de réels apports (création d’une ordonnance de protection, renforcement de la lutte contre le mariage forcé, lutte contre le harcèlement sexuel, création d’un délit de violence psychologique, reconnaissance du rôle des associations, bracelet électronique, réservation de logements…) mais aussi plusieurs insuffisances (absence d’engagement sur les moyens de prévention et de formation, oubli de la traite des êtres humains et des mutilations génitales, insuffisances sur le droit des étrangères…).
Valérie Létard, qui a appartenu à ce gouvernement, déclare aujourd’hui dans la presse « Nous aurions pu faire mieux ! ».
Nous réclamions de nombreuses améliorations mais nous avions choisi de voter la loi, adoptée donc à l’unanimité de l’Assemblée Nationale.

Le Premier Ministre avait déclaré la lutte contre les violences faites aux femmes « grande cause nationale 2010 ». En dehors de quelques spots, nous n’avons que peu constaté d’engagement concret contre ce fléau cette année !

Je pourrais dire « Encore un effort » mais l’urgence est telle qu’elle nous impose tous de réagir et de réussir !

 

Les violences conjugales (menaces, chantage, séquestration, rapports sexuels non consentis, coups et blessures, tentatives de meurtre) concernent une population de 2 millions de femmes en France. (soit une femme de 18 à 59 ans sur 10).
La violence conjugale tue en France une personne tous les 2 jours, dont une femme tous les 2 jours et demi.
12% des femmes de 18 à 59 ans, et 22% des femmes de 18 à 24 ans, sont exposées chaque année à une atteinte ou agression sexuelle.

1 commentaire

  1. Dire que la droite est prête c’est un peu s’avancer et ne répéter que ce que les médias qui actuellement vont au plus simple et serviable au pouvoir disent en boucle du matin au soir .Croyez vous que les fidèles de sARKOSY qui ont été évincés ne gardent pas rancune .
    Certains cherchent déjà des partenaires autres que l’UMP sARKOSISTE.Pensez vous que le Nouveau Centre ne voudra pas défendre ses idéaux et intérêts ne serait ce que ses électeurs habituels? Que dire aussi des Villepinistes et Dupont Aignant ne viendront pas grapiller dans la droite Gaulliste. Beaucoup d’ancien électeurs du front national retourneront aussi à leur premier amour.
    Pour la Gauche c’est totalement différent car le choix du PS n’est pas fait pour sa tête de liste ou il y a concurrence .Mais le résultat de la Gauche dépendra aussi du choix de la tête de liste ou si l’on trouve un Strauskan l’électorat populaire ne suivra pas car l’homme ne leur plait pas; trop différent d’eux dans les mentalités et la façon de vivre.Ce qui est mon cas d’ouvrier retraité.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *