Inauguration du « Belvédère Sainte Clothilde »

Vendredi, à Vouillé, il y avait foule pour l’inauguration de l’EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). L’occasion pour la députée d’appeler à la responsabilité de chacun-e en matière de dépendance notamment.

ehpad_vouille

L’établissement, ouvert en septembre 2012, compte 74 lits dont une Unité de Vie Protégée pour 15 malades d’Alzheimer. Sous gestion de l’Association des Foyers de Province (AFP), il prend la suite du foyer de la Tour du Poêle, initialement porté par la Communauté de Communes du Pays Vouglaisien, mais qui ne répondait plus aux besoins d’accompagnement de la dépendance accrue des résidents.

Une réalisation exemplaire

Le bâtiment, réalisé par Habitat 86, sur un terrain communal, est désormais médicalisé, fonctionnel, adapté au mieux aux déplacements et usages des personnels et des résidents. L’aménagement de zones de rencontres dans chaque couloir permet par exemple une convivialité entre personnes hébergées mais aussi des espaces d’échanges avec leurs familles en visite. Catherine Coutelle a également apprécié l’engagement responsable des donneurs d’ordre qui, sous l’égide de l’ADEME, ont permis une construction labellisée « très haute performance énergétique ». Outre les panneaux solaires, le chauffage est assuré par une chaufferie bois toute proche, financée en partie par les crédits parlementaires de la députée et qui alimente plusieurs équipements communautaires sur le site de la Gorande à Vouillé.

Un défi pour la solidarité nationale

Rappelant le caractère relativement récent des problématiques de dépendance, la parlementaire a tenu à souligner lors de cette inauguration le défi énorme qui se présente à la société alors que l’espérance de vie grandissante signifie une augmentation constante des personnes concernées par un besoin d’accompagnement. Le Président de la République a annoncé une réforme d’envergure pour la fin de l’année. Parmi les mesures évoquées : adaptation de 80.000 logements, développement des accueils de jour, de solutions intermédiaires entre le domicile et l’EHPAD, services d’aides aux aidants, futur plan Alzheimer ouvert aux maladies neuro-dégénératives et psychiatriques, etc.

Un discours de vérité

Pourtant, Catherine Coutelle n’a voulu en rien éluder la question des finances publiques et de leur maîtrise indispensable pour traverser la crise économique. Fustigeant les publicités qui promettent aux particuliers souhaitant investir, par des produits financiers, dans la construction d’EHPAD, des taux de rentabilité de 15%, elle s’est volontairement située du côté des personnes âgées et de leurs familles pour qui, très souvent, le coût mensuel des pensions en établissement pèse lourdement sur le budget. Enfin, la visite a permis à la députée, Présidente à l’Assemblée Nationale de la Délégation aux droits des femmes, de rencontrer plusieurs salarié-e-s du « Belvédère Sainte Clothilde », en grande majorité des femmes, et d’échanger sur les spécificités et les réalités de leurs métiers.

 

ehpad_vouille_2

1 commentaire

  1. bonjour Catherine,
    très bien cette ouverture mais j’ai des retours de dysfonctionnements
    par ailleurs si l’on part sur la base d’un prix de journée de 1600/1800 € (ce n’est peut être pas le cas) j’aimerais bien connaître le détail du prix de revient (fonctionnement) du financement de l’investissement, et in fine quels sont les « marges » que s’octroyent les gestionnaires qui ne doivent être des philanthropes
    Merci
    G.CODET

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *