Guy Moquet : une référence brouillée

L’idée de rendre hommage au symbole de courage et de liberté qu’est Guy Moquet est trés honorable. Cependant, je ressens une gêne.
Ce geste politique vient d’un homme politique qui n’a pas hésité à faire durant toute sa campagne électorale des clins d’œil au Front national dont le chef a maintes fois tenu des propos inqualifiables sur cette période tragique.
Le chef de l’Etat, reconnu par tous comme tel, se devra d’être clair et honnête dans les références qu’il utilisera.
La décision de faire lire le texte dans les écoles est honorable. Les droits de l’homme, la liberté ne se partagent pas. Je pense aussi à la lettre d’adieu de Manouchian, l’un des fusillés de l' »affiche Rouge ». C’était un immigré arménien (sans identé nationale reconnue, simple combattant de la liberté).
J’espère trés sincèrement que cet hommage n’est pas une récupération.

3 commentaires

  1. mieux, je rappellerai que l’ami, le camarade Moquet, communiste, se battait plus contre le nazisme que contre l’occupation de "son" territoire" par les nazis. Ainsi l’utilisation d’un combat contre le totalitarisme, au service de l’humanisme d’alors ne peut se faire dans le cadre d’un patriotisme brunisant.

    Répondre
  2. L’evocation par le president de la Republique de Guy Moquet me pose des questions d’autant que guy moquet evoque pour moi le souvenir de mon mari disparu ( et qui fut un des Adjoints à 20 ans du Colonel Rol Tanguy )qui se trouva a 18 ans en 1940 a la prison de Fresne pour avoir manifesté le11 Novembre 40 avec les etudiants a l’arc de triomphe. que Guy moquet avait refusé la grace que lui proposait ses geoliers contre un engagement a renoncer a ses idées.
    Le combat pour la liberté sous toutes ses formes droits de l’homme et liberté de presse est un et indivisible .Cette evocation et l’honorable decision de rappeler ce sacrifice pour la France que nous aimons me laisse cependant perplexe et me laisse un gout de cendre et un impression de recuperation de la part d’un camp qui a fait sienne bien des idées du Front national;

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *