Grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République

Après les attentats qui ont touché la France, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et le Premier ministre, Manuel Valls, ont présenté jeudi 22 janvier 2015 une série de mesures symboles de la mobilisation de l’Education nationale voulue par le Président de la République : laïcité et transmission des valeurs républicaines, citoyenneté et culture de l’engagement, lutte contre les inégalités et mixité sociale… 11 nouvelles mesures au total pour l’école de la République.

Najat_643
Les principales mesures :

améliorer la formation des enseignants : un plan de formation continue des enseignants et des personnels d’éducation (CPE, directeurs, infirmiers scolaires…) sera lancé sur les questions relatives à la citoyenneté, à la laïcité, à la lutte contre les préjugés.

mieux transmettre les valeurs de la République : le contenu de l’enseignement laïque du fait religieux et de l’éducation aux médias dans les programmes du primaire et du collège, ainsi que les ressources pédagogiques à disposition des enseignant-e-s, seront renforcés.

mettre en place l’« enseignement moral et civique » : déjà inscrite dans le projet de refondation de l’école de Vincent Peillon, cette mesure sera en place dès la rentrée prochaine. Tous les élèves du CP à la terminale, quelle que soit la voie choisie (professionnelle, technique, générale), auront un enseignement moral et civique.

renforcer les liens avec les parents : les espaces et/ou les temps des parents seront développés dans chaque école.

lutter contre les inégalités : le financement des fonds sociaux sera augmenté de plus de 20% afin d’apporter des réponses financières immédiates à la situation d’élèves en difficulté. Déjà mobilisée sur le sujet, la Ministre a également réaffirmé comme objectif la lutte contre le décrochage scolaire.

mobiliser l’enseignement supérieur : Najat Vallaud-Belkacem souhaite que soient valorisées les recherches afin d’éclairer le débat public sur les questions relatives à la radicalisation notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *