Fonderies du Poitou : maintenir la pression

Mercredi, la Commission des Affaires Economiques de l’Assemblée Nationale recevait Carlos Tavares, Directeur Général aux Opérations de Renault. Le groupe socialiste de cette commission m’a gentiment confié de porter la parole des collègues en début d’audition. Ce qui m’a permis d’interroger le responsable du groupe automobile sur leur politique industrielle… puis… de l’interpeller sur la situation des Fonderies du Poitou et de lui demander de préciser les intentions de Renault envers cette usine sous-traitante.

Notamment, j’ai souhaité qu’il puisse dire ce que seraient les volumes de commandes ces prochains mois et confirmer que les Fonderies du Poitou Aluminium seraient choisies pour la production des culasses sur le moteur R9M (moteur de demain).

La réponse de Carlos Tavares était de réaffirmer la promesse d’un maintien des commandes, du moins dans la part confiée aux Fonderies (dans un volume global de production diminué par le contexte économique). C’est en effet indispensable pour rassurer les éventuels repreneurs du site d’Ingrandes.

Vidéo de cet échanger sur le site de l’assemblée nationale > onglet Commissions > 11 janvier – Commission des Affaires Economiques.

J’avais déjà porté ce dossier au plan national en posant une Question d’Actualité au ministre Eric Besson puis en le réinterrogeant en commission.

Les efforts conjoints de plusieurs élus permettront peut-être ces prochains jours de trouver une issue heureuse à ce conflit et de rassurer les 480 salariés sur leur sort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *