Filière automobile – Pour agir vraiment contre la crise

Le Parti Socialiste rend publique ses propositions pour agir vraiment contre la crise qui frappe durement la filière automobile.

Dans de nombreux territoires, nous vivons l’horreur économique et sociale. Les salariés du secteur sont touchés de plein fouet par les licenciements et le chômage partiel. Les PME-PMI de la sous-traitance sont asphyxiées et nombre d’entre elles menacées de fermeture. Les collectivités territoriales risquent d’être amputées d’une part de leur tissu économique et de leurs recettes fiscales. Or, le gouvernement ne se préoccupe pas de ces acteurs, mobilisé par les seules exigences des grands constructeurs et des équipementiers de premier rang, de leurs dirigeants et actionnaires.

Parce qu’il faut une autre politique pour sauver et repenser la filière automobile, parce qu’il faut répondre à l’urgence et préparer l’avenir, parce que la puissance publique locale, nationale et européenne doit être au rendez-vous de la politique industrielle, de la croissance, de l’emploi, du développement durable, parce que nous voulons répondre aux inquiétudes du monde du travail, le Parti socialiste rend aujourd’hui publiques ses propositions pour sauver l’automobile dans notre pays.

Télécharger les propositions (lien obsolète)

2 commentaires

  1. Bonjour M le député.
    Cabourg et l’immonde pollution de sa ZNIEFF ou les vaches, chevaux,… S’abreuvent dans ce jus puant.
    video.google.fr/videoplay…
    C’est normal ? Que personne ne se bouge depuis 2005 ?
    Du fioul, de l’huile de vidange, tout à l’égout, poubelles, encombrants, etc.
    Jetez un œil la dessus cabourgeais.ifrance.com ou Tapez : cabourgeais sur le net
    Et ça, normandie-pollution.ifran… Tapez : normandie pollution (pages ifrance)
    Personne ne bouge. Elus, politiques, associations, l’état… Non, c’est bien comme ça, pas de services sanitaires, pas de curage des fossés, une vraie orgie. Le Docteur maire de Cabourg me répond M Nativelle cela ne vous regarde pas. Alors laissons faire.
    Bon appétit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *