Femmes yézidies : François Hollande répond à Catherine Coutelle

Le 17 février, Catherine Coutelle et neuf députées de la majorité et de l’opposition recevaient à l’Assemblée Nadia Mourad Basee Taha. Cette jeune femme yézidie de 21 ans, survivante de Daesh qui en avait fait une esclave sexuelle, a engagé une très courageuse tournée internationale pour témoigner de l’enfer vécu par elle et par son peuple et interpeller la communauté internationale, en particulier à l’ONU, pour qu’il soit reconnu que c’est un véritable génocide qui est mené contre les Yézidi-e-s.

Après cette rencontre bouleversante, Catherine Coutelle, en tant que Présidente de la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale, en appelait par courrier à François Hollande. Le Président de la République, dans une réponse datée du 15 avril, lui répond avec force que « la détermination de la France à agir dans le cadre des conventions internationales est entière » et que l’Etat continuera également à « tenir ses engagements relatifs aux demandes d’asile et à la réinstallation en France de réfugié-e-s. »

Lire la lettre de François Hollande à Catherine Coutelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *