Femmes et vieillissement : 15 recommandations de la DDF

Communiqué de Catherine Coutelle,
Députée de la Vienne,
Présidente de la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale,

vieillissement_643
15 recommandations de la DDF sur le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement
Avant tout, une question qui concerne les femmes

Pour contribuer au projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement sous l’angle de l’égalité entre les femmes et les hommes, la Délégation aux droits des femmes (DDF) de l’Assemblée nationale a mené un cycle d’auditions qui a donné lieu à un rapport présenté par le député du Tarn-et-Garonne Jacques Moignard (RRDP).

Le vieillissement est avant tout une question de femmes, les associations agissant pour la solidarité intergénérationnelle, les associations d’aidant-e-s, les associations innovantes, responsables d’EPHAD, ou encore l’ancienne ministre Paulette Guinchard-Kunstler l’ont toutes et tous répété lors des auditions de la DDF : les femmes vivent plus longtemps que les hommes, se retrouvent beaucoup plus en situation d’aidantes que les hommes et sont majoritaires à travailler dans les services pour les personnes âgées.

A l’issue de ce travail, la DDF a présenté 15 recommandations. Elles ont été transmises à la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, qui a examiné le texte hier. Parmi les 15 mesures préconisées par la DDF, on  notera les recommandations suivantes :

1 / instaurer un bilan médical obligatoire des séniors à l’âge de la retraite, pour dépister notamment des pathologies spécifiquement féminines ;

2 / développer l’habitat alternatif et innovant pour les personnes de plus de 60 ans ;

3 / généraliser l’expérimentation prévue d’un numéro de téléphone national adossé au portail Internet de la CNSA pour les aidants et pour une information et un accès simple aux aides existantes ;

4 / prévoir des possibilités de souplesse dans l’organisation de la vie professionnelle des aidants familiaux, d’une part par l’aménagement des textes relatifs à la fonction publique, d’autre part en veillant à la poursuite des négociations avec les partenaires sociaux sur les congés familiaux prévues dans l’Accord National Interprofessionnel sur la qualité de vie au travail de 2013 (en vue d’une réforme du congé de soutien familial) ;

5 / proposer une consultation annuelle pour les aidants familiaux, dédié à leur état de santé, dans un objectif de prévention et de prise en charge des effets possibles de l’accompagnement d’une personne dépendante sur la santé des aidants.

Le projet de loi sera examiné dans l’Hémicycle à la rentrée. Sur la base de ces travaux, les député-é-s membres de la DDF déposeront des amendements pour concrétiser les recommandations et faire une nouvelle fois avancer l’égalité femmes – hommes.

Plus d’informations : lire le rapport Moignard  en suivant ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *