Femmes – hommes : stéréotypes bien ancrés… et volonté de changer

Jeudi 15 novembre, le Laboratoire de l’Egalité présentait à Paris son tout nouvel Observatoire des Stéréotypes, appuyé sur une enquête très récente sur la question. Catherine Coutelle y était présente. Le point sur une situation qui évolue… à petits pas.

Si on devait la résumer, l’enquête récente menée par Médiaprism pour le compte du Laboratoire de l’Egalité pourrait tenir en deux affirmations : certes les avancées sont incontestables… mais l’égalité entre les femmes et les hommes est loin d’être acquise. Une réalité qui touche tout autant les questions d’égalité professionnelle, de parité politique ou de partage des tâches domestiques. Et sur ce dernier sujet, la réalité demeure très inégalitaire : à la femme la sphère domestique, à l’homme la sphère professionnelle et politique…

Cette enquête servira donc de base à un Observatoire des Stéréotypes, avec pour but « rendre visible l’invisible, dans les champs de l’éducation, des médias et du travail », grâce à la définition et au suivi d’un certain nombre d’indicateurs dans la durée.

 

Aperçu de l’état de l’opinion via quelques chiffres :

– 62 % des répondant-e-s pensent qu’il existe des caractéristiques propres aux filles et d’autres propres aux garçons ;

– 64 % reconnaissent véhiculer malgré eux des stéréotypes hommes-femmes… et 95 % ont l’impression que les autres le font davantage ;

– 78 % pensent que la télévision publique comme la télévision privée doivent participer à la lutte contre les stéréotypes ;

– 84 % souhaiteraient que les entreprises soient formées à l’égalité ;

– 78 % aimeraient que le corps enseignant soit formé à l’égalité ;

– 73 % pensent que c’est une bonne idée de mener une campagne de sensibilisation contre les stéréotypes.

On le voit, les stéréotypes sont toujours bien ancrés : mais la volonté de changement semble au rendez-vous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *