« Fais nous rêver », s’insérer par le sport

C’est au nom du Comité Départemental du Sport Adapté de la Vienne que Catherine Coutelle a reçu le 13 février dernier à l’Assemblée Nationale le prix « Fais nous rêver » décerné par l’Agence pour l’éducation par le sport (APELS). Ce trophée a été remis à l’association le 7 mars par Philippe Brottier, suppléant de la députée.
Organisée par le CDSA, la remise du trophée « Fais-nous rêver » s’est tenue dans les locaux de l’organisation, tout près de la Faculté des Sports. Retenue à Paris à la dernière minute, la députée y était représentée par Philippe Brottier, honoré de valoriser l’action de l’association.

Depuis 15 ans, l’APELS récompense les initiatives d’éducation par le sport grâce à son opération « fais nous rêver » qui met en avant les initiatives innovantes d’éducation par le sport mais surtout reconnaît l’investissement des acteurs de terrain qui travaillent au quotidien à l’action éducative ainsi qu’à l’insertion sociale et professionnelle. Le CDSA 86, en plaçant les valeurs du sport au cœur de son projet, a tiré son épingle du jeu parmi les 65 finalistes nationaux en arrachant le titre national dans la catégorie « Vivre ensemble sur les territoires ». Ces valeurs sportives, telles que le lien social, la solidarité, le partage ou la mixité sont défendues par l’association poitevine.

Reconstruire une image de soi

Parmi l’ensemble des opérations menées par le CDSA 86, l’action primée récompense une démarche innovante engagée en direction du public de l’unité de jour de l’hôpital psychiatrique Henri Laborit. Souvent en marge d’une vie sociale ordinaire et frappés par des troubles psychiques invalidants, les patients s’adonnent à tout type de pratique sportive pour rompre l’isolement.

Ce projet met en avant les vertus du sport quand il s’agit de retrouver une estime de soi positive, de réapprendre les règles de vie en communauté ou encore d’améliorer ses capacités de concentration. Condition nécessaire à la réussite d’un tel projet : jouer collectif. Une donnée primordiale pour l’association, l’objectif restant la socialisation par les clubs et l’accompagnement des bénéficiaires vers une pratique sportive traditionnelle.

faismoirever

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *