Ex-SFR : du dialogue et du respect !

COMMUNIQUE DE PRESSE

16/10/2007

Les ex-SFR sont de nouveau engagés dans un mouvement de grève. Ils dénoncent une rupture du dialogue social. Réaction de Catherine Coutelle.

Depuis mai dernier, j’ai suivi attentivement le devenir des salariés du centre d’appel SFR, racheté par Arvato Services.
A l’annonce de cette externalisation du service client, nous avions dénoncé les conséquences sociales importantes pour ces employés, essentiellement des femmes.
Lors de mes interventions à l’Assemblée Nationale, les ministres Christine Lagarde et Xavier Bertrand m’avaient assuré d’un suivi attentif de la situation et deux rapports devaient être rendus en septembre sur la question des centres d’appel. A ce jour, je n’ai aucun élément nouveau et je le regrette.

Cet été, j’ai pris des nouvelles régulièrement des employés concernés. Malgré un climat social très lourd ne leur permettant que très peu de s’exprimer, ils dénoncent des conditions de travail fortement dégradées.
Chacun comprend aisément l’objectif pour la société de renouveler l’ensemble de ses équipes pour recruter demain, une main d’œuvre plus malléable.

Aujourd’hui, l’intersyndicale demande un « rétablissement du dialogue social et le respect des engagements pris ». Elle doit être entendue. Les accords de méthode négociés au printemps, déjà peu favorables aux salariés, doivent, à minima être respectés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *