En France, la CEDAW fête ses 30 ans

La France célébrait cette semaine le 30e anniversaire de la ratification de la convention CEDAW – Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations contre les femmes – adoptée en 1979 par l’Assemblée Générale des Nations-Unies et ratifiée par la France en 1983. Cette convention constitue aujourd’hui le cadre juridique international de protection des droits des femmes auquel ont adhéré 187 États, soit 95% des états membres des Nations-Unies.

2013_12_17_30_ans_cedaw_2_643_300_w

 

L’événement organisé mardi 17 décembre à l’initiative de la Ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, et de la Présidente de la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale, Catherine Coutelle, aura permis de tenir différentes tables rondes rappelant l’engagement de la France pour un respect plein et effectif des dispositions de la Convention dans le monde.

Selon la CEDAW, « est qualifié de violent tout acte de violence dirigé contre le sexe féminin et causant ou pouvant causer un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée ». La force de ces engagements internationaux permet ensuite d’agir, au niveau national, pour construire des politiques d’égalité entre les femmes et les hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *