Femmes militaires : les temps changent

Militaires du rang, sous-officiers ou officiers, elles étaient 12 lundi à venir témoigner de leur parcours et de leur expérience du « terrain » en tant que femmes au sein des armées françaises, à l’invitation de Catherine Coutelle, membre de la commission de la défense et des forces armées de l’Assemblée nationale et co-auteure d’un rapport récent sur la formation dans les armées au sein duquel elle a regardé particulièrement la situation des femmes . Loin des préjugés, les 12 présentes lundi on dit leur fierté d’être engagées au service de la France et fait part d’un quotidien loin des images d’Epinal. La France est, depuis la professionnalisation, l’armée la plus féminisée des puissances occidentales. Son visage change, même si la féminisation reste à y parfaire. Dans la Vienne, vu les spécificités de la très forte présence de l’armée de terre, les effectifs sont eux féminisés à 7,5 %.

Lire le dossier de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *