Des cérémonies de vœux pour entendre et relayer la parole de tou-te-s

Le mois de janvier est traditionnellement consacré aux cérémonies de vœux qui se succèdent dans les 38 communes de la circonscription et dans de nombreuses institutions locales et nationales. Catherine Coutelle y participe le plus fortement possible avec un objectif : écouter les préoccupations des citoyens de la Vienne et interpeller le gouvernement et ses collègues sur les thématiques qui lui sont soumises. C’est là aussi le rôle d’un-e député-e.

2014_01_13_voeux_liguge

Des tous premiers jours de janvier aux dernières heures du mois, l’agenda de la parlementaire enchaîne les manifestations de vœux dans sa circonscription comme à Paris.
Chaque commune ou presque propose aux habitants, aux présidents d’association, aux acteurs économiques, aux partenaires de la collectivité, un temps de convivialité qui est aussi l’occasion d’informer sur les chantiers réalisés ou programmés sur le territoire. Les communautés de communes y ont également désormais toute leur place. Catherine Coutelle sillonne ainsi le territoire pour assister au maximum de ces manifestations ainsi qu’aux vœux des principales institutions poitevines : Préfecture, CHU, Université, chambre des métiers, justice, forces armées… Chaque fois, c’est l’occasion pour elle de rencontrer de très nombreux citoyen-ne-s et relais d’opinion qui lui font part des satisfactions mais aussi des difficultés et des expériences locales.

Au milieu de ces semaines particulières, elle répond également aux invitations des décideurs nationaux. Ainsi, présente aux vœux du Président de la République, à ceux du Premier Ministre ou encore aux côtés du Président de l’Assemblée Nationale, il lui est alors possible de transmettre les messages des Français qu’elle rencontre dans la Vienne.
Cet aller-retour entre les réalités d’un territoire et ses habitants, et ceux qui président aux destinées du pays par les pouvoirs législatif ou exécutif, c’est bien la noblesse du mandat de député-e. Un exercice auquel s’applique Catherine Coutelle toute l’année, à l’écoute des habitants à chaque occasion, et déterminée pour s’en faire la porte-parole à Paris. La période protocolaire des vœux favorise encore cette fonction qui peut prendre bien d’autres formes.

Défendre la démocratie représentative

Qui dit cérémonie de vœux, dit succession de discours, en général conclue par l’intervention de la députée. C’est alors l’occasion pour elle d’adresser des messages à l’auditoire, aux habitants venus souvent nombreux. Elue députée « autrement », Catherine Coutelle a souhaité dès 2007 rapprocher les citoyens de la politique, proposer un rapport différent entre électeurs et élus. Cette année, c’est donc sur cette affirmation de la démocratie représentative qu’a porté une nouvelle fois son propos. Pour dire l’importance de notre système républicain, pour saluer l’engagement de centaines de milliers d’élus municipaux, essentiellement bénévoles et indispensables à la vie collective.

Elle rappelle que le vote est un droit mais aussi un devoir républicain, aussi bien pour les élections municipales que pour les européennes : il faut renforcer l’Europe et son parlement pour changer l’Europe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *