Députée autrement

Ce soir, j’étais à Vouillé puis à Fontaine le Comte. Deux réunions importantes, ne serait-ce que par le nombre de personnes présentes.
Les discussion étaient intéressantes. La question des services publics est omniprésente, celle de la carte scolaire inquiète.

Mais surtout, à Fontaine le Comte, en présence du maire de la commune, Philippe Brottier que j’ai la chance d’avoir comme suppléant, nous avons pu discuter plus longuement qu’à l’habitude de ce que nous pensons que doit être un député, et nous avons donné sens à l’un de nos slogans de campagne « Députée autrement ».

Philippe disait ce soir que les députés de gauche doivent se démarquer, proposer une autre façon de faire de la politique et que le métier de député ne soit plus le même demain.
C’est d’abord la place du suppléant. Nous ne le concevons pas comme un homme de l’ombre qui serait le faire-valoir le temps d’une campagne, qui resterait tapi dans l’ombre pendant le mandat, souvent pour la totalité du mandat si le député ne quitte pas ses fonctions. Philippe Brottier sera un suppléant actif. Localement, il sera au moins autant en contact que moi avec les habitants, les maires, etc.
Cette présence, c’est l’autre évolution que nous proposons. Un député et son suppléant doivent rendre des comptes, régulièrement et surtout savoir entendre les préoccupations des habitants de leur circonscription. Les projets de loi souffrent trop souvent de leur déconnection avec les aspirations de la population.
Nous nous engageons sur un rythme régulier de rencontres avec la population. Nous réunirons les habitants par canton, tous les 6 mois, pendant le mandat. Et ce, en plus des permanences habituelles.
Députée autrement, c’est aussi dans le travail avec les maires. Ceux-ci doivent être consultés plus régulièrement encore. Les rencontrer individuellement n’est pas souvent pertinent. C’est l’ensemble des maires qu’il nous faudra réunir collectivement pour que toute la circonscription s’exprime, travaille et fasse émerger des propositions. Ce n’est que comme cela que nous serons au plus prés des réalités locales et que nous pourrons faire avancer les dossiers importants.
Députée autrement, c’est encore, une députée disponible et investie dans sa mission. Je l’ai annoncé, je n’aurai qu’un seul mandat. Je quitterai en 2008 à son échéance mon mandat municipal. Je serai une députée à temps plein. Ce mandat unique est aujourd’hui, je crois, une nécessité qui devrait s’imposer à tous.

Voilà quelques unes des idées fortes que je mets derrière le message « Députée autrement ». C’est aujourd’hui, je crois, ce dont la circonscription a besoin.

5 commentaires

  1. Bonne analyse du role de député. Je dois avouer que lorsque j’ai découvert monsieur Brottier à l’une de vos réunions (Poitiers, la Gibauderie), j’ai été épaté de constater qu’on était loin de l’image traditionnelle du suppléant pâle qui serrt juste à compléter l’affiche électorale. Enfin un supplénat qui a une réelle connaissance du terrain, une envie de faire remonter des choses au niveau national, ainsi qu’une volonté de travailler avec tous les élus locaux, quelle que soit leur couleur politique. Une fois de plus, madame Coutelle, en choisissant ce suppléant vous avez fait un très bon choix.

    Répondre
  2. A Vouneuil aussi Philippe a fait forte impression, il manifeste une réelle présence, c’est un vrai tandem qui nous est présenté lors de ces réunions et cela fait plaisir.
    Tous avec Catherine le 10 juin!
    Je rappel juste le meeting du 7 Juin au Salon de Blossac encore une fois, venez nombreux.

    Répondre
  3. Le premier ministre Fillon va donc demander de l’élire pour un poste qu’il n’occupera pas.Dix autres ministres en feront de même et suivront l’exemple du chef ce qui me semble une duperie en politique et un certain mépris des électeurs .Car s’il entend siéger à l’assemblée nationale il s’apprête donc à démissionner ce qui en ferait un premier ministre très éphémère .Je ne pense pas que l’on puisse considérer le poste de député de cette manière.Ce qui de la part d’un premier ministre est une façon de déconsidérer l’assemblée nationale .

    Répondre
  4. L’UMP ne change pas et reconduit une écrasante majorité de députés de l’ancien gouvernement .Fillon donneur de leçons à la GAUCHE ferait mieux de regarder les candidats UMP qui se présentent comme député .

    1)°Dans le modernisme nous trouvons :

    J Pierre Soisson célèbre pour avoir tourné sa veste
    plusieurs fois 72 ans
    J-Jacques Descamps 72 ans
    Louis Guédon 71 ans
    LOIC BOUVARD 78 ans

    2° Les FAUX AMIS :

    Hervé Morin , Bernard Bosson,Charles De Courson,Maurice Leroy( Un vrai cas d’école celui là)Nicolas Perruchot,Rudy Salles,François Sauvadet .

    3° CINQ ANS DE PLUS ???

    Mis en cause devant la justice ceux ci se représentent sans attendre d’être blanchis ni même d’avoir purgés leurs peines s’il y en a .

    Pierre Bédier,Jean François Mancel,Jean Tibéri,Joëlle Ceccaldi-Raynaud,André Santini,Mauel Aeschliman ,Patrick Balkany

    Alors c’est ça le renouveau ?C’est ça le modernisme TANT PROMIS ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *