Crise politique

Ce que nous vivons à l’Assemblée est très grave. Dans le fond du projet de réforme du droit d’amendement mais aussi dans la manière dont sont menés les débats. Nos dernières heures en séance ressemblaient finalement un peu à ce que pourrait être la vie démocratique après l’adoption de la loi. Les vidéos qui suivent sont parlantes.

2 commentaires

  1. Pour faire court, partageant totalement le point de vue exprimé de l’état grave de la Démocratie en France, j’ose penser qu’il ne reste qu’aux Représentants du Peuple que l’on veut museler comme le Peuple à DEMISSIONNER EN MASSE pour justement confirmer et créer une réaction politique digne de ce nom !
    Les Français ont perdu le référendum qui leur donnait raison de l’Europe, d’une Europe autrement, ils se sont faits confisquer leur NON massif par Celui-là même qui se prend pour Le Consul !

    Il demeure une excellente solution qui se pourrait être balayée comme le référendum pour l’Europe si on accepte le tout digiriste, c’est le Référendum d’initiative Citoyenne qui n’enlève en rien du statut des Députés et bien au contraire le renforce dans sa vocation de Représentants du Peuple Elus….

    Et vive les Députés de Gauche qui ont déclenché à juste titre le chant révolutionnaire qu’est notre Hymne National.

    Répondre
  2. Si l’on n’y prend garde, nous vivrons bientôt dans une démocratie qui n’en aura plus que le nom!
    Bien sûr, il peut être tentant de demander aux députés de gauche de démissionner en masse pour provoquer une réaction politique mais qu’en serait-il de l’effet produit?
    A mon humble avis, cela ne fera que provoquer des élections législatives dans les circonscriptions concernées, donc de gauche. Au MIEUX, la gauche les conservera et nous repartons pour un tour!
    Le vrai problème, à mon avis, est créé par la superposition des mandats présidentiel et législatif.
    Cela, nous l’avons eu grâce à la mise en place du quinquénat !!!…et oui, pour ma part, j’ai voté contre et j’en suis fort aise !!!…
    Il n’empêche qu’aujourd’hui, pour la seconde fois, nous voyons ce qu’entraine la mise en place du quinquénat : un exécutif en place pour 5 ans, à nous imposer tout ce qu’il veut sans contre pouvoir!
    Et nous pouvons essayer de nous opposer, sans échéance électorale, "ils" font ce qu’ils veulent, jusqu’à l’arrogance (Lefèvre par exemple), la provoc (Sarkosy qui s’exclame en ricannant qu’en France quand il y a une grève personne ne s’en apperçoit), la mauvaise foi (Fadela Amara) et quoi encore, la liste est longue….
    Je trouve que la réaction, à l’assemblée, des députés socialistes est très bien. "On" les disait inaudibles(les socialistes), là ils ont été "vus" et "entendus", biens sûr pas écoutés mais…
    Cette manifestation n’était somme toute pas si mal, à quand la prochaine?…la France et les français souffrent et la colère monte. Il est bon qu’ils voient leurs représentants relayer, avec les moyens qu’ils ont, leur mécontentement.
    En attendant la chute de ce pouvoir excécrable, manifestons massivement demain, puisque nous en avons encore le droit…!!!
    Félicitation, enfin, pour la "résurrection" du PS et l’espoir qu’il fait naitre avec sa nouvelle direction!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *