Congé maternité : les retraites des femmes renforcées

Femme_enceinte

Comme prévu dans la dernière réforme des retraites portée par le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault, tous les trimestres de congé maternité et de congé d’adoption seront désormais pris en compte pour le calcul des droits à la retraite. Le décret d’application est paru le 1er juin 2014 et concerne toutes les naissances et adoptions survenues depuis le 1er janvier dernier. Une avancée pour les droits des femmes.

Avant la réforme, les femmes ne pouvaient valider qu’un seul trimestre de congé maternité par enfant, même quand la durée légale de leur congé était supérieure, notamment en cas de naissance multiples. Il en est de même pour les congés d’adoption qui ne permettaient pas aux parents adoptant de valider des trimestres de retraite.

Trop souvent, la naissance d’un enfant agit comme un frein dans la vie professionnelle des femmes : carrières « hachées », promotions ou hausses de salaire retardées, difficulté à concilier vie personnelle et professionnelle. Agissant comme une double peine, les femmes subissaient alors une nouvelle fois l’injustice au moment de prendre leurs retraites.

Alors que la retraite des femmes est en moyenne de 30 % inférieure à celle des hommes, on estime, grâce à la réforme, que 70.000 femmes vont pouvoir compter sur des trimestres supplémentaires au moment du calcul de leur retraite. Une avancée pour l’autonomie des femmes et la réduction des inégalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *