Communiqué de presse

Jeudi matin, Alain CLAEYS, Jean-Michel CLEMENT et Catherine COUTELLE voteront les propositions de loi déposées par le Parti Socialiste pour répondre aux inquiétudes des français face à la baisse du pouvoir d’achat.

« La France qui se lève tôt et qui gagne peu » attend des mesures concrètes et rapides. Or, le Gouvernement répond qu’il n’y a plus d’argent à distribuer.

Les socialistes proposent 10 mesures concrètes avec leurs financements face à la baisse des revenus (ex : majorer la prime pour l’emploi…), face à l’inflation des prix de l’énergie (permettre le retour aux tarifs règlementés d’énergie, chèque-transport…), face aux abus commerciaux (protéger des arnaques…), face aux abus bancaires, face à l’inflation immobilière (création d’un bouclier logement…).

L’amélioration du pouvoir d’achat n’est pas une attente, c’est une exigence !
C’est pourquoi, nous défendrons cette loi déposée par les socialistes à l’Assemblée Nationale.


JUSTES ET SIMPLES
Les propositions des parlementaires socialistes pour le pouvoir d’achat

 

Face à la baisse des revenus

Majorer la prime pour l’emploi de 50% dès 2007
Conditionner les exonérations de cotisation sociale octroyées aux entreprises à l’augmentation des salaires
Instaurer un malus sur les entreprises qui abusent du travail à temps partiel et des emplois précaires

 

Face à l’inflation des prix de l’énergie

Autoriser le retour aux tarifs règlementés d’électricité et du gaz pour les consommateurs domestiques victimes de l’augmentation des prix du marché
Créer un véritable chèque transport pour les salariés
Rétablir la TIPP flottante afin de lisser les hausses continues des prix du pétrole

 

Face aux abus commerciaux

Créer une véritable action de groupe pour protéger les consommateurs des arnaques quotidiennes
Supprimer les marges arrière des distributeurs

 

Face aux abus bancaires

Responsabiliser les organismes de crédits

 

Face à l’inflation immobilière

Bloquer les loyers au niveau de l’inflation pour 2008 afin de négocier la création d’un bouclier logement pour limiter le coût des loyers dans le revenu

 

En complément de ces mesures d’application immédiate

Abroger la taxe sur les malades (franchises médicales)
Maintenir l’exonération de la redevance TV pour les personnes âgées aux revenus modestes

 

2 commentaires

  1. tout a fait d’accord pour des mesures en faveur du pouvoir d’achat a la fois pour les salariés du privé mais la malheureusement ce sont les chefs d’entreprise qui décident et pour les salariés du public c’est l’état il semblerait que les caisses sont vides ,alors comment fait on va t on un jour se décider a taxer les produits de la finance et les redistribuer pour les petites retraites et les minimas sociaux

    Répondre
  2. Et qu’en est-t’il de la TVA tendant vers 0 % pour tous les produits respectueux de l’environnement ? (idée certes proposée par Ségolène Royal, mais que Sarkozy avait repris à son compte en fin de campagne). Est-ce que les discussions au niveau de l’Union Européenne ont au moins été mises en chantier ?

    dessinemoiunmonde.free.fr

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *