Ce que je dis…

Alors que l’on me prête des appels du pied à différents candidats, je veux dire des choses simples en termes clairs. J’ai appelé Françoise Colleau pour la féliciter de son travail et échanger avec elle sur ce premier tour. Rien d’autre. Elle est libre.

Je veux d’abord m’adresser aux abstentionnistes. Leur dire que chaque abstention est une voix donnée à la politique de Sarkozy. Leur dire qu’avant 5 ans il ne leur sera plus donné de s’exprimer sur un scrutin national. Je veux donc leur dire que cette élection est essentielle. Ni la cohabitation ni son contraire ne paralysent la France. C’est le parlement qui fait les lois en France. C’est de la majorité de l’Assemblée Nationale que sera issu le gouvernement. Alors dimanche prochain, il faut que chaque citoyen participe, s’exprime, dise la société qu’il choisit. Le choix est encore possible.

Et puis je dis à tous les démocrates qu’un pouvoir absolu n’est jamais bon, que l’UMP concentre aujourd’hui TOUS les pouvoirs, sans compter les médias. Je leur dis qu’une UMP à 37% ne peut être représentée à l’Assemblée Nationale par 80% de députés UMP. Le groupe d’opposition doit être fort. J’en apelle à une démocratie équilibrée. Je m’adresse à tous pour qu’ensemble dans la 2ème circonscription de la Vienne, nous adressions ce message dans le sens de l’équilibre des pouvoirs. Pour cela, il faudra voter dimanche prochain et voter contre le candidat de la droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *