Catherine Coutelle salue un consensus mondial essentiel pour les droits des femmes

Communiqué de Catherine Coutelle
Députée de la Vienne,
Présidente de la Délégation aux droits des femmes

57° Session de la Commission de la Condition de la Femme :
Catherine Coutelle salue un consensus mondial essentiel pour les droits des femmes

 

« La Commission demande instamment aux Etats de condamner avec force toutes formes de violence contre les femmes et les filles et de s’abstenir d’invoquer toute coutume, tradition ou considération religieuse pour se soustraire à leur obligation d’y mettre fin » : cet extrait de la déclaration finale de la 57° Session de Commission de la Condition de la Femme de l’ONU est une victoire capitale pour les droits des femmes.

Alors que la précédente session de la Commission onusienne avait été un échec, et tandis que cette 57° session s’ouvrait sur un souhait appuyé de certains Etats de limiter les droits des femmes en fonction des coutumes, de la tradition ou de la religion, le consensus international des 193 Etats signataires est de très heureux augure pour « prévenir et éliminer les violences faites aux femmes ».

Catherine Coutelle, qui était présente à l’ouverture des travaux de la Session dans la délégation française conduite par Najat Vallaud-Belkacem, salue ce consensus de la diplomatie internationale et le rôle joué par la France dans ces pourparlers. Ce succès est bien sûr à mettre à l’actif de Michelle Bachelet, Directrice d’Onu Femmes. La présidente de la Délégation se réjouit de ce texte historique car il représente un potentiel d’avancées d’autant plus cruciales et urgentes qu’aujourd’hui encore on estime à 1 milliard le nombre de femmes victimes de violences dans le monde.

 

Basic CMYK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *