Boycott de la rencontre avec Khadafi – Communiqué de presse

Le Colonel KADHAFI, dictateur lybien coupable ou complice de graves violations des droits de l’homme, est reçu ces jours-ci avec tous les honneurs de notre république.

Ceux qui trouvent à y redire se voient opposer un recadrage présidentiel.

De la même façon que j’ai signé il y a quelques jours l’appel « Ben Ali, 20 ans ça suffit » appelant les dirigeants de ce monde à condamner les exactions du chef de l’état tunisien, je ne peux pas accepter de voir notre pays se compromettre aujourd’hui avec le colonel lybien.

Manifestement, la perspective de contrats commerciaux rend la France totalement muette sur la scène internationale.
Nicolas Sarkozy avait promis la rupture. Nous l’avons ! Les droits de l’homme relèvent désormais de l’ancienne France.

Parce que notre pays ne joue plus son rôle dans le monde, j’ai refusé de participer à la rencontre organisée aujourd’hui avec M. Kadhafi à l’Assemblée Nationale.

Catherine Coutelle

 

« A défendre l’indéfendable, on excuse l’inexcusable » – Nicolas Sarkozy

4 commentaires

  1. On ne peut qu’être d’accord avec vous sur le personnage et ses méthodes .Peut on lui donner un brevet de vertus à ce kadhafi? Mais sous prétexte de vente de rafale faut-il tout accepter. Je ne le pense pas. Mais est on certain de ces ventes ce n’est pour le moment qu’un<<mémorendum d’intentions>>. C’est comme d’habitude des effets d’annonces mais toujours dans l’intention .Comment ce fait il que la France n’a que des armes et de la haute technologie à vendre .L’allemagne exporte beaucoup mieux que nous en vendant d’autres produits . Le président de la République devrait mettre autant d’ardeur pour relever le pouvoir d’achat des Français qu’il en met pour passer d’hypothétiques contrats .
    Je suis très heureux de voir les infirmières Bulgares libres mais elles ont quand même un pays ,un gouvernement avec des diplomates par quel hasard nous sommes nous retrouvés embarqué dans cette affaire ? Qu’est ce qui a fait que Nicolas sARKOSY a fait jouer la grosse cavalerie et la grosse comédie médiatique pour délivrer ces femmes et ce médecin ? Pourquoi beaucoup moins pour les Français au Tchad ?
    KENAVO
    (Je ne peux mettre de majuscule a des noms propres que je n’estime pas )

    Répondre
  2. Le président de la république Nicolas saRKOSY a un amour profond pour les dictateurs.Il aime les personnes peu fréquentables et leur serre volontiers la main quitte à nous ridiculiser à la face du monde.Car le grand gagnant a été Kadaffi qui s’est foutu éperdument de sARKOSY qui s’est montré lui, très silencieux contrairement à son habitude.Un vrai désastre diplomatique .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *