Billet du lundi #13

– Débat d’orientation des finances publiques
– Voile intégral
– Bienvenue à la ferme
– Poitiers Plage
– Permanence


Débat d’orientation des finances publiques

Ce mardi 6 juillet a eu lieu dans l’hémicycle, un débat d’orientation des finances publiques. C’est l’occasion pour nous, députés socialistes, de renvoyer le gouvernement et la majorité à leurs responsabilités en rappelant quelques vérités.

Depuis 2002, la droite mène une politique irresponsable de baisse des recettes fiscales. Le bouclier fiscal que nous dénonçons depuis 2007 vient de recevoir une illustration trop claire : la plus riche contribuable française a reçu du ministère des finances un chèque de 30 millions d’euros pour avoir trop payé. Ces niches fiscales coûtent chaque année 75 milliards d’euros. Autre erreur en plein chômage : la défiscalisation des heures supplémentaires et les exonérations de cotisations sociales qui courent depuis 2007. La crise a certes aggravé les déficits mais la politique conduite depuis 2007 est grandement responsable de la situation catastrophique des finances publiques que nous connaissons aujourd’hui.

Mardi dernier le gouvernement a présenté les orientations financières pour 2011 et a annoncé « l’austérité » mais pas pour tous : avec un gel des dépenses publiques, des salaires des fonctionnaires et surtout une baisse de 10 % des moyens destinés à l’action sociale (aides au logement, allocations adultes handicapés,…). Ce vendredi, on apprend que les aides aux mesures du grenelle seraient touchées elles aussi. Par contre le bouclier fiscal toujours pas !

On ne peut rééquilibrer les comptes publics sans une politique juste sur le plan social, et volontariste en matière de croissance et d’emploi. Un autre modèle est possible !

Voile intégral

Une fois encore, la majorité installe un écran de fumée au sein de l’Hémicycle pour éviter que l’on s’attarde trop sur le nouveau budget ou la réforme des retraites en cours.

Ce sujet aussi sensible et symbolique que le port du voile intégral imposait à la représentation nationale de rechercher un consensus républicain qui transcende les appartenances politiques.

Majoritairement opposés au port du voile intégral, nous, députés du groupe SRC avons donc voté la résolution parlementaire prohibant cette pratique qui porte atteinte à la dignité et à l’autonomie des femmes.

Et, notre groupe Socialiste, Radical et Citoyen a, déposé une proposition de loi visant à interdire la dissimulation du visage dans certains espaces publics seulement (transports en commun, services publics, etc.). Avec ce texte, nous avons tenu à rappeler que c’est avant tout par l’éducation et la lutte contre les discriminations, et non pas par la sanction systématique, que les communautarismes et les extrémismes pourront être efficacement combattus. Notre proposition de loi socialiste présente le double avantage d’être immédiatement applicable et respectueuse des principes constitutionnels.

Nous sommes attachés à la défense des principes républicains et au respect des droits et des libertés ayant valeur constitutionnelle. Or, une interdiction de porter la burqa ou le niqab en tous lieux et à tout moment serait non seulement très difficilement applicable, mais serait aussi susceptible d’être censurée par le juge constitutionnel ou par la Cour européenne des droits de l’homme. C’est ce qu’a rappelé le Conseil d’Etat au Gouvernement dans son avis rendu sur la question. Une telle condamnation serait un cadeau inespéré aux intégristes.

Face à ce texte annoncé par Jean-François Copé avant que la mission n’ait donné ses conclusions, les députés socialistes, dont je fais partie, ne prendront pas part au vote sur cette proposition de loi le mardi 13 juillet.

Bienvenue à la ferme

Le dimanche 4 juillet, je suis allée au marché organisé par la chambre d’agriculture et l’’association « Bienvenue à la ferme » qui se tenait dans les allées du parc Blossac. Plus de trente producteurs fermiers étaient présents pour faire découvrir leur association et leurs produits aux consommateurs poitevins.

Cette vente directe permet de mettre en valeur des produits locaux de qualité, de rencontrer les producteurs et d’établir des contacts entre producteurs et consommateurs. L’association « Bienvenue à la ferme », fer de lance de ce procédé depuis plus de vingt ans, compte aujourd’hui 5800 membres dans l’Hexagone dont 53 dans la Vienne.

Un barbecue géant de produits de la ferme était aussi organisé pour le déjeuner. Conviviale et réussie, cette manifestation, outre son caractère sympathique, était l’occasion de rencontre directes entre urbains et ruraux.

Poitiers Plage

Toujours dimanche, je me suis rendue sur les bords du Clain pour la première édition de Poitiers Plage, organisé dans le square Pasteur, sur le site du CHU. Lieu idéal pour les enfants et les familles, cet événement qui aura lieu tous les weekends de juillet offre une alternative agréable et accessible à la distance qui nous sépare de la plage, la vraie.

Cette initiative émane de l’association « Jours de fête, de Pasteur à la Milétrie » qui, depuis mai 2009, mène de nombreux projets pour informer les Poitevins de l’histoire méconnue de l’hôpital Pasteur et de ses fondateurs, et ce avant que le CHU ne quitte ses actuels locaux en mars 2011.

Ce départ de l’institution hospitalière mettra fin à un engagement débuté au 18è siècle, lors de la création de l’hôpital des Incurables. Depuis, ce lieu a sans cesse été tourné vers l’hébergement et le soin des personnes les plus démunies et les plus vulnérables. C’est à la mémoire de cette action de plusieurs siècles que l’association organise de nombreuses manifestations.

Ce travail de promotion, porté par « Jours de fête, de Pasteur à la Milétrie » a déjà été entamé lors du festival Les Expressifs, de Lire en Fête, ou encore de la fête de la musique, et se poursuit ici sur les bords du Clain, dans le but d’insérer dans la vie de la cité le futur quartier résidentiel qui se dressera sous peu entre le Pont Neuf et le Pont Saint-Cyprien.

Enfin, je voudrais saluer le travail de tous les personnels bénévoles de la Milétrie qui composent l’association et qui s’engagent pour les malades en leur offrant un accompagnement au long cours vers leurs nouveaux locaux.

Permanence

Jeudi dernier, j’ai tenu une permanence toute la matinée dans la commune de La-Villedieu-du-Clain où j’ai rencontré plusieurs de nos concitoyens. Comme l’année parlementaire se clôt demain, mardi 13 juillet, je ne tiendrai pas de nouvelle permanence extérieure avant fin août. Pour toute demande de rendez-vous, merci de contacter la permanence.

Par ailleurs, ce billet du lundi est le dernier de l’année parlementaire. J’espère vous retrouver nombreux et toujours aussi engagés dans le courant du mois d’août. D’ici là, je vous souhaite un bel été et vous remercie de la riche année de lutte et de construction que nous avons passé ensemble. Restons mobilisés et joyeux. A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *