Biard – Préserver l’environnement par des actes citoyens…


J’étais à Biard ce soir…

pour débattre du thème de l’environnement.
J’ai pu constater combien les habitants de la commune étaient désormais trés sensibles aux problématiques de développement durable.
L’avenir de notre planète dépend de l’effort que peut produire chacun d’entre nous. Nous sommes responsables pour 30% du réchauffement de la planète. Nous pouvons véritablement influer sur le cours des choses.
Les personnes présentes m’ont toutes dit leur inquiétude, leur bonne volonté mais aussi leur manque d’information dans le domaine.

Information, formation, sanction me paraissent être les trois pilliers d’une action courageuse pour changer notre manière de consommer et d’utiliser notre environnement.
Information et sensibilisation même si aujourd’hui le problème est de plus en plus reconnu, admis et que la hausse des coûts de l’énergie encourage aux mêmes efforts des particuliers que ceux motivés par une conscience de l’enjeu environnemental.
Formation car le changement des habitudes, des mentalités demande que les pratiques professionnelles et personelles évoluent. Que chacun puisse faire évoluer son habitat par exemple pour le rendre plus éco-responsable. Que les employés d’une collectivité sachent construire et entretenir des structures publiques conformes à cette même exigence de respect de l’environnement. La cantine de l’école de Biard, récemment construite, a été faite en structure bois. Je ne peux que saluer l’initiative mais je souhaite que l’état contraigne tous les acteurs publics locaux à prendre ces mêmes dispositions. Un euro public dépensé doit désormais être un euro éco-responsable.
Sanction enfin car c’est aujourd’hui le seul levier réel d’action pour faire changer les comportements. Ces sanctions sont à imaginer particulièrement à destination de la sphère publique et des entreprises.

Concernant l’environnement, j’ai enfin défendu l’idée d’un problème mondial qui ne peut trouver une issue que si cette prise en compte des enjeux est incarnée, portée par un pays ou un représentant leader. Je souhaite que notre future présidente de la République joue ce rôle. Je souhaite aussi que l’Europe porte un message trés fort dans le domaine au reste du monde.

Je me réjouis en tout cas de la richesse du débat lors de cette première rencontre citoyenne. Je serai à Vivonne le 24 janvier pour débattre des solidarités entre les générations et entre les territoires.
J’étais cet aprés-midi également sur la commune de Biard. Avec son maire, Anthonny Sirault, je suis allée à la rencontre des habitants. J’ai apprécié une nouvelle fois leur accueil trés agréable et l’exigence qu’ils souhaitent exprimer pour un véritablement changement.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *