Anniversaire

Dans ce mois de mai 2008, on commémore beaucoup 68 et non le 50ème anniversaire du retour des gaullistes au pouvoir. Pourtant la majorité se réfère au fondateur de la Vème république…Ce silence au moment où se discute la réforme constitutionnelle est bien singulier.

Taillée sur mesure pour la personne du Général de Gaulle, cette Constitution est anachronique dans nos démocraties occidentales, il faut la réformer. Mais les socialistes ne veulent pas que, sous prétexte de redonner un peu de lustre au parlement, on voit s’accroître l’aspect présidentiel du Régime. La critique « politicienne » qui est faite au parti socialiste à propos des nouvelles dispositions ne tient pas. Il faut réellement redonner au Parlement son rôle, à l’opposition sa fonction et les moyens de l’exercer.

La question de la réforme du Sénat n’est pas secondaire. La capacité que la chambre Haute a de bloquer toute réforme ne correspondant pas aux souhaits d’une majorité inamovible élue sur des bases démographiques dépassées est aussi anachronique.

50 ans ont passé depuis 1958…La Réforme démocratique de la Constitution pourrait marquer cet anniversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *