AIFC : une première session annuelle 2013 entre Bordeaux et Paris

Après le renouvellement de ses instances fin 2012 – début 2013, l’Association Interparlementaire France – Canada (AIFC) se retrouve rassemblée en France pour sa session semestrielle. Du 7 au 11 avril, Catherine Coutelle, présidente de l’AIFC, et Claudette Tardif, sénatrice canadienne présidant la section canadienne de l’Association, conduiront la délégation franco-canadienne à Bordeaux et Paris. Au programme des échanges : croissance verte et sécurité alimentaire.

Députée active sur les relations interparlementaires entre la France et la Canada lors de son premier mandat, Catherine Coutelle a été désignée à la fin 2012 par Claude Bartolone présidente déléguée de l’AIFC. Après le renouvellement des instances côté français, il est aussi intervenu côté canadien au début de l’année ; en mars la sénatrice libérale Claudette Tardif a été reconduite à la tête de la section canadienne de l’association. Avec la session qui se déroulera du 7 au 11 avril, c’est donc en France que l’AIFC se retrouve réunie pour ses premiers travaux après reconstitution. Avec un intérêt constant et renouvelé pour le développement durable et un souhait de mettre l’accent sur les sécurités alimentaires.

Réalisations, échanges de vues et liens renforcés

Pour permettre aux députés et sénateurs canadiens de saisir de façon concrète les politiques publiques de l’Etat et des collectivités françaises en matière de croissance verte, la session de travail prévoit la découverte d’un certain nombre de réalisations. La présence à Bordeaux et en Gironde le permettra : visite d’une ferme aquacole en marais salés, d’une exploitation agricole bovine biologique, visite de l’éco-quartier Ginko à Bordeaux, où les membres de l’association rencontreront les parlementaires de Gironde dont Vincent Feltesse, président de la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB), Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine, mais aussi le maire, Alain Juppé. Des visites et des rencontres thématiques qui se prolongeront à Paris avec des séances de travail à l’Assemblée et au Sénat et par des rencontres avec le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, et le ministre délégué à l’agro-alimentaire, Guillaume Garot. Autant d’occasions de faire vivre les liens franco-canadiens en confrontant les points de vue et les expériences, but fondamental de l’AIFC. Rendez-vous la semaine prochaine ici même pour plus d’informations sur ces différents rendez-vous…

bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *