A l’écoute des professionnels du bâtiment

La Fédération Française du Bâtiment, ce sont 57 000 adhérents en France, dont 42 000 entreprises artisanales. Alors que la crise frappe et que de nombreux professionnels s’inquiètent vu leurs carnets de commande, Catherine Coutelle et ses trois homologues député-e-s de la Vienne ont rencontré les dirigeants de la FFB Vienne au siège national de la Fédération, pour faire le point sur leurs inquiétudes et demandes.

> Baisse des commandes – La FFB fait état d’un tassement des commandes, notamment dans les marchés publics. Les député-e-s ont rappelé que face à la crise et face à des recettes publiques moindres notamment dans les collectivités territoriales, le Gouvernement a choisi de prendre des mesures énergiques dans le cadre du Pacte de Compétitivité afin de soutenir la croissance, mesures qui profiteront aussi au secteur.

> Difficultés de recrutement – Face au rappel des difficultés chroniques à recruter de la filière, même par période de fort chômage, il a été pris acte de la nécessité de continuer l’effort de formation (revalorisation des filières professionnelles, soutien à l’apprentissage, nécessité de mieux identifier les besoins) qui profite aux entreprises mais aussi aux salariés.

> TVA – La FFB s’inquiète du relèvement du taux de TVA intermédiaire dans le cadre du Pacte de Compétitivité. En 2013, le taux de 7% qui concerne le bâtiment passera à 10%. Catherine Coutelle et les députés présents ont rappelé qu’en contrepartie de ce relèvement, les entreprises pourront bénéficier du crédit d’impôt compétitivité et l’emploi (4% de leur masse salariale brute jusqu’à 2,5 fois le smic au titre de l’année 2013 puis 6% à compter de 2014).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *