8 mars : le programme de Catherine Coutelle à Poitiers et à Paris

Pour célébrer la dernière Journée internationale des droits des femmes de cette XIVème législature qui aura été synonyme d’avancées réelles pour les droits des femmes, Catherine Coutelle a souhaité mettre l’accent cette année sur les « nouvelles féministes », tout en valorisant le parcours de femmes engagées à Poitiers. Le point sur les événements à l’agenda de Catherine Coutelle, autour du 8 mars.

– Le lundi 6 mars, à 18h, au Centre socioculturel de La Blaiserie à Poitiers, Catherine Coutelle remettra le Prix Brindacier dont elle est l’initiatrice et la marraine et qui récompense chaque année un album destiné à la jeunesse qui participe à la lutte contre les stéréotypes sexistes et à la promotion de l’égalité femmes-hommes. Qui succèdera au Tatouage Magique ? La réponse lundi prochain.

– Le lendemain, mardi 7 mars, à Paris, la Délégation aux droits des femmes (DDF) organise un colloque pour mettre en lumière les « nouvelles féministes ». L’occasion pour la députée de passer le témoin aux jeunes générations quelques mois avant la fin de son mandat de députée. Lors de ce colloque, l’Assemblée nationale signera officiellement la Convention pour une communication sans stéréotypes de sexe du Haut Conseil à l’Égalité femmes-hommes en présence de Claude Bartolone et Danielle Bousquet.

– Le 8 mars, Catherine Coutelle accueillera à l’Assemblée, des femmes engagées au sein de l’association pictavienne de quartier « Sanza » qui vise à promouvoir les liens interculturels, mais aussi au sein de l’association d’insertion « Pourquoi pas la ruche ». Au programme : une visite de l’Assemblée nationale et un échange sur leurs projets, les difficultés rencontrées et leurs réussites, en compagnie d’autres femmes invitées par les députées Martine Lignières-Cassou, Marie-Thérèse Le Roy et Annick Le Loch.
Puis en fin de journée, la députée participera à la conférence gouvernementale « Le Serment de Paris » en présence du Président Hollande, de Jean-Marc Ayrault et de Laurence Rossignol. Objectif : la défense des droits sexuels et reproductifs des femmes aujourd’hui attaquées, notamment aux États-Unis, et faire s’engager les féministes du monde entier pour les droits des femmes et l’égalité femmes-hommes.

– Enfin, le 15 mars, la députée interviendra à l’invitation de Science-Po à une conférence organisée par l’association féministe et LGBT, Volar, du campus universitaire de Poitiers, et reviendra sur son parcours de femme politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *