5 ans de travail anéantis

Catherine Coutelle, députée de la Vienne, qui était auditionnée hier aux côtés de Philippe Brottier, Maire de Fontaine-le-Comte, par la Commission Nationale d’Equipement Commercial, réagit au refus de celle-ci d’autoriser un établissement cinématographique au sud de l’agglomération.  

«

  Nous sommes en colère.

Au lendemain du printemps du cinéma, ce coup de gel économique et culturel vient décourager ceux qui se battent quotidiennement pour le développement local.

Ce projet de parc loisirs, et son « Cinéma Fontaine Alizés » s’inscrivait dans un ensemble cohérent voulu par les élus et acteurs locaux pour le développement économique du sud de l’Agglomération. Avec le transfert d’Auchan et la construction de la nouvelle zone, nous avons une dette envers la commune de Fontaine-le-Comte.

Le projet représentait 60 emplois, 20 millions d’euro d’investissement. L’arrivée d’un nouvel acteur culturel devait être également source de diversité de l’offre et de plus grande accessibilité pour tous.

Tout cela est balayé. 5 ans de travail sur ce projet sont anéantis.

Après le recours, j’avais pourtant obtenu de la ministre de la Culture que l’avis du gouvernement soit favorable. La décision de la commission est incompréhensible.

Ces dernières semaines, la mobilisation des habitants, des artisans et chefs d’entreprise, des communes voisines avait été forte. Je partage leur amertume. Je serai aux côtés des élus de Fontaine-le-Comte et de l’agglomération pour toute suite qu’ils jugeront utiles de donner à cette décision.

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *