14 février : qu’un milliard de personnes se lèvent

Cette semaine, Catherine Coutelle et les membres de la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale recevaient Eve Ensler. L’auteur des fameux Monologues du vagin est aussi l’initiatrice de la Fondation V-Day qui lutte contre les violences faites aux femmes depuis 1998. Fondation qui, cette année, organise l’opération « One billion rising », pour qu’un « milliard de personnes se lèvent » dans le monde le 14 février.

V-day, c’est le Valentine Day, la Saint-Valentin, en français. Mais c’est aussi le nom d’une fondation créée en 1998 par Eve Ensler. Mouvement mondial, son but est de mettre fin aux violences contre les femmes et, pour ce faire, la fondation récolte des fonds et fait acte de sensibilisation à travers des représentations des Monologues et autres oeuvres artistiques.

Dans plus de 180 pays

Parmi ses nombreuses actions, V-Day propose cette année une opération à l’échelle mondiale « One billion rising », « un milliard de personnes qui se lèvent ». Objectif de la manifestation ? « Un milliard de femmes et les hommes qui les aiment debout ensemble (…), qui secouent la planète en dansant et manifestent pour dire Stop ! Qu’il s’agisse de violences domestiques, de crimes sexuels, de crimes de guerre, de coutumes culturelles « justifiant » la torture de femmes ou du harcèlement au quotidien, quelle que soit la cause qui nous mobilise, levons-nous le 14 février 2013 ! »

Plus de 180 pays participent cette année à l’opération One Billion Rising. Les viols en Inde ont prouvé que partout les violences faites aux femmes soulèvent l’indignation et une mobilisation qui doit continuer. C’est pourquoi lors d’une rencontre avec Eve Ensler, les membres de la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale et sa présidente, Catherine Coutelle, ont décidé de participer à l’évènement. Le programme sera dévoilé dans quelques jours : rendez-vous prochainement pour plus d’infos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *